•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests de dépistage de la COVID-19 menés à l’interne chez Rio Tinto

L'aluminerie d'Alma en hiver.

En offrant à ses employés des tests de dépistage de la COVID-19 à l'interne, Rio Tinto souhaite diminuer les délais.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean pourront désormais subir des tests de dépistage de la COVID-19 directement sur leur lieu de travail.

Les centres médicaux à l’intérieur des installations deviendront le point central d’information pour tout ce qui concerne la COVID-19 dans l’entreprise.

Si la santé publique oblige un travailleur à passer un test de dépistage, il pourra ainsi être effectué à l’interne avant d’être analysé dans un laboratoire certifié. Les autorités de santé publique ont approuvé cette façon de faire.

Dans la communication interne envoyée aux employés, il est spécifié que ceux qui présentent des symptômes du coronavirus doivent contacter leur gestionnaire et le centre médical, où des infirmiers pourront leur donner les bonnes indications pour la suite.

Rio Tinto souhaite ainsi raccourcir les délais liés au dépistage. La société espère également diminuer l'absentéisme dans ses usines et ses bureaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !