•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vice-recteur aux affaires francophones de la Laurentienne quittera bientôt pour Ottawa

Yves Pelletier est le nouveau vice-recteur associé à l’enseignement et aux
affaires francophones de l’Université Laurentienne de Sudbury.

Yves Pelletier quittera son poste de vice-recteur aux affaires francophones à l'Université Laurentienne à mi-chemin dans son mandat de cinq ans.

Photo : Université Laurentienne

Radio-Canada

Yves Pelletier quittera en mars son poste de vice-recteur associé à l’enseignement et aux affaires francophones de l’Université Laurentienne. Il deviendra bientôt vice-recteur associé aux affaires francophones de l'Université d'Ottawa.

L'Université Laurentienne a confirmé jeudi à Radio-Canada le départ imminent de M. Pelletier, qui est entré en poste en août 2018.

Yves Pelletier quittera son poste le 15 mars, à mi-chemin dans son mandat de cinq ans.

En entrevue, Yves Pelletier indique qu'il trouvait particulièrement intéressant le mandat de son nouveau poste, qui a une portée nationale selon lui.

Il quitte l'Université Laurentienne avec un pincement au coeur, mais aussi avec un sentiment du devoir accompli, même s'il part plus tôt que prévu.

Dans une déclaration, la vice-rectrice aux études Marie-Josée Berger souligne les réalisations du vice-recteur sortant.

En dirigeant le dossier francophone de l’Université, M. Pelletier a fait avancer des initiatives culturelles et mis en œuvre une politique révisée sur le bilinguisme, écrit-elle.

Puisqu’il cultive des liens étroits dans notre communauté et avec nos diplômés, et que Sudbury est sa ville natale, nous continuerons très certainement de profiter de ses contributions pendant de nombreuses années.

Marie-Josée Berger, vice-rectrice aux études de l'Université Laurentienne

Originaire de Sudbury, Yves Pelletier a lui-même étudié à l'Université Laurentienne avant de poursuivre des études en histoire à l'Université d'Ottawa et à l'Université Queen's de Kingston.

Avec les informations de Caroline Bourdua

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !