•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Une infirmière qui porte un masque parle dans un radio-émetteur lors de la pandémie de COVID-19 au Québec, le 9 avril 2020

Une infirmière au pré-triage, dans un hôpital du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Trois nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan du Bas-Saint-Laurent, portant le total des cas à 1446.

Ces cas sont répartis entre les MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup et La Mitis.

Un nouveau cas a été signalé en lien avec l'éclosion en cours au centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) De Chauffailles à Rivière-du-Loup. Il s'agit d’un sixième employé. Quatre résidents ont aussi été touchés depuis le début de l’éclosion.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 157 cas (+1)
  • Rivière-du-Loup : 259 cas (+1)
  • Témiscouata : 83 cas 
  • Les Basques : 28 cas
  • Rimouski-Neigette : 579 cas
  • La Mitis : 79 cas (+1)
  • La Matanie : 206 cas
  • La Matapédia : 48 cas
  • Indéterminés : 7 cas 

Mercredi, le Bas-Saint-Laurent enregistrait six nouveaux cas de COVID-19.

La région compte actuellement 44 cas actifs. Quatre personnes sont hospitalisées.

La santé publique déclare aussi 1375 guérisons. Un peu plus de 630 tests de dépistage ont été réalisés mercredi.

Jusqu'à maintenant, 3670 doses de vaccin ont été administrées au Bas-Saint-Laurent, selon l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). La vaccination risque cependant de s'interrompre la semaine prochaine, puisque la région ne recevra pas de livraison de nouvelles doses la semaine prochaine. La vaccination est cependant presque terminée dans les CHSLD de la région.

Par ailleurs, les autorités sanitaires du Québec recensent 1624 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures et 65 décès supplémentaires dus à la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !