•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de levée du confinement à court terme, prévient Legault

François Legault, Christian Dubé et Horacio Arruda marchent dans un corridor.

Le gouvernement Legault prévient que la baisse du nombre de cas quotidien de COVID-19 ne suffira pas à la levée des restrictions sanitaires en place.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Malgré la baisse des cas de COVID-19 observée depuis 10 jours au Québec, le premier ministre François Legault estime que le nombre d'hospitalisations est encore « beaucoup trop élevé » pour espérer une levée des restrictions sanitaires.

Même si les chiffres s’améliorent, on ne peut pas tout rouvrir dans les prochaines semaines.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre, qui attribue les bons résultats des derniers jours à l'efficacité du couvre-feu que son gouvernement impose depuis 13 jours maintenant, a remercié les Québécois de le respecter, mais a prévenu du même souffle qu'à plus de 1400 hospitalisations liées à la COVID-19 dans la province, ces mesures devront être maintenues encore un moment.

Le premier ministre Legault et son ministre de la Santé, Christian Dubé, n'ont d'ailleurs pas exclu de prolonger le couvre-feu au-delà du 8 février si c'est nécessaire, surtout dans les régions de Montréal et de Laval, où la contagion est toujours élevée.

Actuellement, on a encore du délestage et on a en plus du rattrapage à faire, donc il faut qu'il y ait une baisse très importante [des hospitalisations].

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Cependant, a-t-il fait remarquer, le fait qu'on observe actuellement une baisse des cas laisse présager logiquement une baisse à venir des hospitalisations au cours des prochaines semaines. Mais le premier ministre est formel : aucune levée des mesures ne pourra être envisagée tant que le nombre d'hospitalisations demeurera aussi élevé.

Jeudi, le Québec comptait 1453 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, principalement dans la grande région de Montréal.

Utiliser les hôtels vides pour surveiller les quarantaines

Par ailleurs, M. Legault a réitéré son souhait de voir le gouvernement fédéral interdire les vols internationaux non essentiels.

À défaut d'appliquer une telle mesure, il propose à Ottawa d'utiliser les hôtels vacants pour obliger les voyageurs de retour au pays à y résider, à leurs frais, pendant les 14 jours de la quarantaine qu'ils sont tenus d'observer. Ces quarantaines seraient bien entendu supervisées pour s'assurer de leur respect, a ajouté le premier ministre Legault.

Bonne nouvelle dans les CHSLD

En ce qui a trait à la vaccination, François Legault a annoncé avec enthousiasme au cours de son point de presse que tous les patients des CHSLD du Québec avaient désormais reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19.

Je vous annonce que la vaccination est terminée pour la première dose dans tous les CHSLD du Québec.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

En ce qui a trait à l'approvisionnement en vaccins, devenu problématique en raison des retards de livraison au Canada annoncés récemment par Pfizer, François Legault a assuré que ce sujet serait en tête de l'ordre du jour d'une rencontre jeudi après-midi avec ses homologues des provinces et d'une autre en soirée avec Justin Trudeau.

Alors qu'aucune dose de vaccin ne sera livrée la semaine prochaine au Canada et que le Canada recevra encore moins de vaccins que prévu au début de février, plusieurs premiers ministres, dont celui de l'Ontario, Doug Ford, mettent de la pression sur Justin Trudeau pour qu'il demande au nouveau président américain, Joe Biden, d'acheminer des vaccins au Canada.

Les chiffres d'aujourd'hui

Les autorités sanitaires du Québec recensent jeudi 1624 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures et 65 décès supplémentaires dus à la maladie.

Dans son bilan quotidien, la santé publique fait état de 66 nouveaux décès, ce qui porte à 9273 le nombre total de pertes de vie liées à la COVID-19 depuis février dernier. Un décès non attribuable à la COVID-19 a dû être retiré du bilan.

Parmi ces nouveaux décès, 22 sont survenus dans les dernières 24 heures, 39 entre le 14 et le 19 janvier, 4 avant le 14 janvier et 1 à une date inconnue.

Le nombre d'hospitalisations a quant à lui reculé de 14 par rapport aux données de la veille, pour un total de 1453 patients alités en raison de la COVID-19. De ce nombre, ­216 personnes sont traitées aux soins intensifs, soit le même nombre que la veille.

Les efforts de dépistage se poursuivent par ailleurs dans toute la province, où 32 845 tests ont été effectués en date du 19 janvier. Cela porte à 5 533 972 le nombre total de prélèvements faits au Québec depuis le début de la pandémie.

Prévisions encourageantes de l'INESSS

La diminution des nouveaux cas et des hospitalisations attribuables à la COVID-19 observée depuis le retour des Fêtes a également une incidence sur les projections de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

Selon le plus récent rapport de l'INESSS, publié aujourd'hui, pour la première fois depuis trois mois, les modèles et les projections permettent d'anticiper une diminution du nombre de patients COVID-19 hospitalisés dans l'ensemble des régions de la province.

Dans la région de Montréal, qui est toujours le principal foyer de contagion au Québec, les projections d'hospitalisations sont en baisse.

Le risque de dépassement des capacités hospitalières au cours des trois prochaines semaines est maintenant peu probable. Toutefois, considérant que 80 % des lits réguliers et 70 % des lits de soins intensifs désignés sont déjà occupés par des patients COVID-19, des débordements ne peuvent être exclus dans certains hôpitaux, explique l'INESSS.

Dans les autres régions, constate l'INESSS, le nombre d’hospitalisations projetées poursuit son déclin.

Un dépassement des capacités hospitalières au cours des trois prochaines semaines est improbable. Près de 60 % des lits réguliers et de 30 % des lits de soins intensifs désignés pour les patients COVID-19 sont actuellement occupés, ajoute l'institut.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

Les régions à surveiller

Malgré les gains réalisés ces derniers jours, la maladie continue de se propager notamment dans les régions urbaines, principalement à Montréal, où le taux de cas actifs par 100 000 habitants est de 356,9. Vient ensuite Laval, avec un taux de cas actifs de 349,3.

Dans la couronne nord, la région où on trouve le plus de cas actifs est celle de Lanaudière, avec un taux de 215 par 100 000, alors qu'au sud de Montréal, on rapporte un taux de cas actifs de 198,9 par tranche de 100 000 habitants.

Dans la région de Québec, le taux de cas actifs est de 180,5 par tranche de 100 000 habitants.

COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !