•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération dépistage dans un centre de tri de Postes Canada après 121 cas de COVID-19

Les installations de Gateway-Est, en banlieue de Toronto, emploient 4500 travailleurs.

Un employé à bord d'un camion de livraison de Postes Canada stationné devant le centre de tri Gateway-Est.

Des camions de Postes Canada au centre de tri Gateway-Est, à Mississauga, en banlieue de Toronto

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Postes Canada soumet au dépistage l'ensemble des employés affectés à un quart de travail à son énorme centre de tri de Mississauga, en banlieue de Toronto, après 121 cas de coronavirus en 3 semaines parmi les travailleurs.

La société d'État indique que le dépistage obligatoire du groupe de travailleurs a commencé mardi au centre Gateway-Est, à la demande des autorités de la santé publique de la région de Peel.

Postes Canada n'a pas précisé combien d'employés passeraient un test de dépistage ni si tous les 121 cas étaient affectés à ce même quart de travail.

Selon l'entreprise, la plupart des employés infectés l'ont été dans la communauté.

Tout employé qui a un résultat de test positif devra rester en quarantaine à la maison pendant 14 jours.

Si un syndiqué refuse de subir un test, il devra quand même rester chez lui pendant deux semaines, prévient l'entreprise dans une lettre envoyée aux employés.

Postes Canada ajoute que les travailleurs du centre de tri affectés à d'autres quarts peuvent subir un test de dépistage de façon volontaire. Au total, 4500 employés y travaillent.

Tout travailleur en quarantaine qui viole les règles de son isolement en entrant en contact avec d'autres personnes, par exemple, s'expose à une amende pouvant atteindre 5000 $, selon le syndicat des postiers.

La présidente nationale du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, Jan Simpson, se réjouit du dépistage, disant qu'il s'agit d'un outil supplémentaire pour protéger les employés.

Retards de livraison

Postes Canada dit avoir reçu le feu vert de la santé publique pour la poursuite de ses activités aux installations de Gateway-Est, en dépit de l'éclosion.

Le porte-parole de la société fédérale, Phil Legault, prévient toutefois les clients qu'ils doivent s'attendre à un impact sur le service, compte tenu des volumes records actuels de colis.

Les installations de Gateway sont au coeur de notre réseau national de tri et de livraison, et les mesures de protection contre la COVID mises en place à l'échelle nationale ont un impact sur notre service de livraison, dit-il.

Depuis le début de la pandémie, un peu plus de 1000 employés de Postes Canada au pays ont contracté la COVID-19, selon M. Legault. Plus des trois quarts d'entre eux ont pu retourner au travail.

Avec les informations de CBC News, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !