•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La prison pour des gestes sexuels à l'endroit d'une mineure au Carrefour de l’Estrie

Une petite statue représentant la justice.

Sylvain-André Dumont devra purger 19 mois de prison pour des gestes de nature sexuelle commis à l’endroit d’une mineure au Carrefour de l’Estrie.

Photo : iStock

Sylvain-André Dumont devra purger 19 mois de prison pour des gestes de nature sexuelle commis à l’endroit d’une fillette de 11 ans au Carrefour de l’Estrie en mars 2020.

L’homme de 52 ans a plaidé coupable à une accusation de contacts sexuels envers la fillette qui magasinait avec sa mère.

Sylvain-André Dumont a des antécédents judiciaires pour des gestes semblables commis en 2003 en Colombie-Britannique et en 2004 à Sherbrooke.

Dans les deux cas, les victimes étaient des fillettes d’âge mineur et il avait touché leurs parties intimes dans des magasins.

Sylvain André Dumont

Sylvain-André Dumont a des antécédents judiciaires pour des gestes semblables commis en 2003 en Colombie-Britannique et en 2004 à Sherbrooke.

Photo : Service de police de Sherbrooke

En plus de sa peine de prison, Sylvain-André Dumont s’est vu imposer une probation de trois ans avec un suivi de sa problématique sexuelle.

Il lui sera interdit pour une période de 10 ans de se trouver en présence d’enfants de moins de 16 ans et il verra son nom inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.