•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Potvin fait ses excuses à Marc Pettersen, qui les accepte

Michel Potvin dans le hall de l'hôtel de ville.

Avec ces excuses, Michel Potvin souhaite mettre cette chicane derrière lui et passer à autre chose.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseiller municipal de Saguenay Michel Potvin présente ses excuses à son collègue Marc Pettersen. Celui-ci l’accuse d’avoir proféré des menaces à son endroit et de l’avoir invité à se battre.

Selon lui, Michel Potvin s’est approché très près de son visage alors qu’il ne portait pas de masque de protection. Lors du conseil de ville de lundi, Marc Pettersen avait même indiqué qu’il songeait à déposer une plainte au criminel pour voies de fait.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, Michel Potvin a toutefois refusé de donner plus de détails sur les circonstances de cette dispute. Il maintient qu’il veut passer à autre chose.

Celui qui est responsable des finances à Saguenay dit avoir décidé de s’excuser après avoir mûrement réfléchi à son geste. Il a envoyé un message texte à Marc Pettersen mercredi soir pour l’informer de sa décision et de sa sortie médiatique.

Ce n’était pas mon intention, mais je crois que je l’ai blessé profondément. Je lui tends la main et m’excuse. Je le fais pour lui, pour mes collègues et pour l’arrondissement.

Michel Potvin, conseiller municipal de Saguenay

Excuses acceptées

Mercredi matin, le conseiller municipal du secteur nord de l’arrondissement de Chicoutimi a publié un bref communiqué sur sa page Facebook pour indiquer qu’il acceptait les excuses de son vis-à-vis. Marc Pettersen s’engage à ne faire aucun autre commentaire sur le sujet et demande aux internautes d’éviter les propos haineux à son endroit ou au sujet de son collègue. Il considère le dossier clos.

Marc Pettersen en entrevue.

Le conseiller municipal Marc Pettersen

Photo : Radio-Canada

Un souci pour ses amis conseillers

Michel Potvin affirme ne pas avoir eu de pression de l’extérieur pour s’excuser, mais mentionne qu’il a senti le malaise de ses collègues à la table du conseil. Ils n’ont pas à subir ça, indique-t-il.

Il rappelle aussi que le conseiller de Chicoutimi-Nord a déjà plié sur son orgueil dans le passé et que c’était maintenant à son tour.

C’est le maximum que je peux faire.

Michel Potvin, conseiller municipal de Saguenay

Cette décision a-t-elle à voir avec une possible candidature à la mairie de Saguenay? Michel Potvin préfère éluder la question et rappelle que le plus important en politique demeure le moment présent.

Code d'éthique bonifié

En lien avec ce dossier, le comité exécutif de Saguenay décide de renforcer son code d'éthique et de déontologie. Des éléments seront ajoutés aux directives actuelles pour que tous les débats entre les conseillers et la mairesse se déroulent dorénavant dans le respect. Deux points seront ajoutés concernant l'intimidation et le harcèlement.

Tous les élus et moi en tant que mairesse déplorons ce qui s'est produit entre les deux conseillers. C'est inadmissible et ça ne doit plus se reproduire. Des actes de ce genre n'on pas leur place dans un conseil municipal ni dans l'appareil municipal, a déclaré la première magistrate, par voie de communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !