•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maison incendiée au sud d'Ottawa : un sapin de Noël à l'origine du brasier

Une maison en rondins des bois ravagée par les flammes.

La maison qui a pris feu (Archives).

Photo : Police provinciale de l'Ontario

Radio-Canada

Un arbre de Noël complètement sec a été identifié comme l'accélérateur dans l'incendie d'une maison qui a tué quatre personnes à Oxford Mills, en Ontario, au début du mois, selon les enquêteurs.

L'incendie mortel s'est produit en début de soirée le 10 janvier, alors que deux résidents de la maison se préparaient à dîner avec deux invités, selon le Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario.

Quelque chose, probablement des guirlandes de lumière défectueuses, a déclenché le feu, qui s'est rapidement propagé de l'arbre à la maison de style cabane en rondins située chemin Stone.

Un arbre de Noël sec est un risque d'incendie majeur, car il peut prendre feu et devenir extrêmement chaud, a indiqué Kristy Denette, responsable de l'information auprès du commissaire des incendies.

Elle a ajouté que les dommages à la maison étaient si importants que les enquêteurs n'ont pas pu déterminer si le détecteur de fumée fonctionnait. Mme Denette a mentionné qu'un sapin de Noël sec peut avoir le même effet que l'essence sur un incendie.

Notre message pour les gens est que si vous avez un arbre de Noël sec dans votre maison, il faut vous en débarrasser immédiatement et de le placer bien [loin] de votre résidence.

Kristy Denette, responsable de l'information auprès du commissaire des incendies

Un arbre de Noël sec a également provoqué un incendie à Halton Hills qui a coûté la vie à une autre personne le 28 décembre, selon cette dernière.

Entre 2010 et 2019, 46 incendies ont été provoqués par des sapins de Noël en Ontario. Douze d'entre eux sont liés au câblage défectueux de lumières décoratives.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !