•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gare aux fausses applications de traçage de la COVID-19

Des pirates informatiques profitent de la pandémie pour tenter d'exploiter vos données personnelles et vous voler de l’argent.

Un message indiquant « Pas encore de signalement dans votre région » apparaît sur un téléphone cellulaire.

Les fraudes qui impliquent de fausses applications mobiles de traçage de la COVID-19 sont nombreuses.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

CBC News

Des milliers de faux sites web, courriels et applications mobiles contre la COVID-19 qui se font passer pour le gouvernement canadien ont été démantelés ces derniers mois, selon le Centre canadien pour la cybersécurité.

Avez-vous déjà installé une application non officielle d’exposition à la COVID-19? Vos données pourraient être à risque. C’est du moins ce qu’avance le Centre canadien pour la cybersécurité, qui s’occupe des biens cybernétiques d’Ottawa et conseille les industries et la population canadienne sur la cybersécurité.

Selon le porte-parole du Centre, Evan Koronewski, des malfrats utilisent des courriels, des sites web ou encore des applications mobiles frauduleuses pour installer des logiciels malveillants sur les appareils de leurs utilisateurs et utilisatrices.

Depuis le 15 mars 2020, le Centre a contribué à la suppression de plus de 4000 sites et adresses électroniques de ce type. Dans certains cas, les sites se faisaient passer pour l'Agence de la santé publique du Canada ou l'Agence du revenu du Canada.

Ce travail se poursuit chaque jour alors que nous identifions et supprimons de plus en plus de ces domaines frauduleux, indique-t-il.

Si le Centre canadien sur la cybersécurité ne connaît pas le nombre de personnes qui ont été victimes de ces escroqueries, le Centre antifraude du Canada, une organisation fédérale distincte, a déclaré qu'entre le 6 mars 2020 et le 10 janvier 2021, elle dénombrait 8583 victimes canadiennes d'un large éventail de fraudes entourant la COVID-19.

Ces supercheries vont des faux vaccins et tests pour la COVID-19 aux attaques aux rançongiciels. Au total, la fraude entourant la COVID-19 a coûté quelque 7 millions de dollars à la population canadienne, selon le site web du Centre antifraude.

Alerte COVID, la meilleure option

Au début de la pandémie, les fausses applications mobiles étaient nombreuses sur les magasins d'applications, selon Florian Kerschbaum, directeur de l'institut de la cybersécurité et de la vie privée de l'Université de Waterloo. Mais les têtes dirigeantes d’App Store et de Google Play se sont empressées de les supprimer.

Malgré tout, il y a beaucoup de ces applications COVID qui font de fausses promesses et qui essaient simplement d'abuser de vos données personnelles, indique Kerschbaum.

Arash Habibi Lashkari, coordonnateur de recherche à l'Institut canadien de cybersécurité de l'Université du Nouveau-Brunswick, croit que les gens malhonnêtes qui créent ces outils cherchent à voler les informations personnelles des internautes, notamment pour les vendre sur le web clandestin et faire des vols d’identité.

Ce dernier suggère d’examiner attentivement les conditions d’utilisation d’une application avant de l’installer.

Si vous téléchargez un logiciel de retouche photo, par exemple, et qu'il veut accéder à votre liste de contacts téléphoniques, cela devrait déclencher des signaux d'alarme.

Arash Habibi Lashkari

Comptez sur les recommandations de l'App Store et du gouvernement et vous serez en sécurité. Mais n'installez pas toutes les applications COVID qui existent, insiste M. Kerschbaum.

Si vous croyez avoir reçu un message frauduleux par courriel ou par texto, vous pouvez le signaler au Centre canadien de lutte antifraude (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !