•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les infirmières de l'Alberta seront indemnisées en cas d’isolement lié à la COVID-19

Une femme portant des équipements de protection (masque, lunettes, couvre-cheveux, gants et blouse).

Une infirmière travaillant dans une unité de soins intensifs qui traite des patients atteints de la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Les infirmières qui doivent s'isoler en raison d'une exposition à la COVID-19 recevront une indemnité spéciale pour arrêt maladie, une mesure appliquée rétroactivement jusqu'au 6 juillet 2020 en vertu d'une entente conclue avec Services de santé Alberta cette semaine.

L'indemnité s’applique aux employés symptomatiques qui ont été exposés ou non à la COVID-19 sur leur lieu de travail. Elle s'applique aussi aux employés asymptomatiques qui ont été contraints de se mettre en quarantaine en raison d’une exposition au virus.

Elle ne s’applique pas aux employés contraints de se mettre en quarantaine en raison de voyages à l'étranger.

La mesure est rétroactive au 6 juillet 2020, date à laquelle Services de santé Alberta a mis fin à la prime spéciale qui permettait aux infirmières d’utiliser des congés de maladie liés à la COVID-19.

La prime leur permettait de prendre du temps sans épuiser leur banque de congés de maladie habituelle.

En vertu de cet accord, les infirmières mises en quarantaine depuis le 6 juillet peuvent réclamer des paiements ou demander que leur banque de congés de maladie régulière soit rétablie.

En plus des congés de maladie payés, AHS offre un jour de congé payé et un jour de congé non payé aux infirmières qui doivent s'occuper de membres de leur famille malades, ou d'enfants qui doivent rester à la maison en raison de la fermeture d'une école ou d'une garderie.

Il s'agit de quelques bonnes nouvelles dans ce qui a souvent été, pendant de nombreux mois, une suite de mauvaises nouvelles, a déclaré la présidente du Syndicat des infirmières unies de l’Alberta (UNA), Heather Smith.

À ce stade, nous prendrons toutes les bonnes nouvelles que nous pouvons obtenir.

Heather Smith, présidente du Syndicat des infirmières unies de l’Alberta (UNA)

Avec les informations de Michelle Bellefontaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !