•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Même en zone rouge, pas de télétravail pour les fonctionnaires

Le bâtiment de l'Assemblée législative à Fredericton, avec le drapeau du Nouveau-Brunswick.

Le bâtiment de l'Assemblée législative à Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Radio-Canada

Le premier ministre Blaine Higgs encourage les entreprises du Nouveau-Brunswick à recourir au télétravail pour éviter la propagation de la COVID-19. Pourtant, le gouvernement provincial exige que ses employés se rendent au travail, alors qu'ils pourraient travailler de la maison.

Les compagnies devront décider si elles peuvent avoir plus de gens qui travaillent de la maison, mais nous les encourageons à le faire.

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Une note distribuée mardi aux employés de la fonction publique précise que les employés des zones qui sont en phase rouge, comme c’est le cas à Fredericton, doivent continuer à se rendre à leur travail.

Plusieurs employés de la fonction publique pourraient travailler à partir de la maison et sont équipés pour le faire.

La cheffe de la fonction publique, Cheryl Hansen, explique que contrairement au printemps dernier, le gouvernement sait maintenant comment prévenir la propagation du virus sur les lieux de travail.

Ainsi, la température des employés est prise chaque fois qu’ils entrent dans l’édifice où ils travaillent, et tous doivent porter le masque en tout temps à l’intérieur.

Le premier ministre Blaine Higgs, en janvier 2021.

Le premier ministre Blaine Higgs, en janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Deux poids, deux mesures?

Plusieurs employés de la fonction publique ont exprimé leur inquiétude sous le couvert de l'anonymat. Le Syndicat du Nouveau-Brunswick, qui représente plusieurs d’entre eux, a décliné notre demande d’entrevue.

Par courriel, le syndicat affirme que tant que les mesures sanitaires seront en place, les employés continueront à se rendre au travail.

Au moment de la publication de cet article, Radio-Canada n’avait pas encore réussi à communiquer avec le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, malgré plusieurs tentatives.

D’après le reportage de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !