•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle administration américaine : un vent d'optimisme dans région de la capitale

Le vice-président américain Joe Biden devant des drapeaux canadiens et américains

Joe Biden est devenu mercredi le 46e président des États-Unis.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Des résidents et des industries de la région d’Ottawa et de l’Outaouais se réjouissent du changement d’administration entamé officiellement mercredi à Washington après l’assermentation de Joe Biden comme 46e président des États-Unis.

C’est le cas de l’industrie forestière en Outaouais qui avait été grandement touchée par les taxes frontalières sur le bois d'œuvre adoptées par l’administration Trump.

En 2017, l'industrie canadienne du bois d'œuvre a été frappée par un droit compensatoire de 19,88 %, un droit préliminaire antidumping de 6,87 % ainsi qu’une taxe frontalière d'environ 27 %.

Le changement de cap à Washington donne espoir au maire de Thurso, en Outaouais, qui estime que les relations entre Ottawa et l’administration Trump étaient loin d’être faciles. On a hâte de voir le gouvernement américain et le gouvernement canadien s’assoient ensemble pour travailler conjointement à la relance de notre industrie qui est grandement affectée présentement, explique Benoît Lauzon.

Avec l’arrivée de M. Biden, et avec la vision du gouvernement du Québec de revoir le régime forestier, je pense qu’ensemble on est capables de créer un moteur économique important pour la région de l'Outaouais.

Benoît Lauzon, préfet de la MRC Papineau et maire de Thurso
Photo du maire devant l'hôtel de ville.

Benoit Lauzon, maire de Thurso. (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) voit également d’un bon œil l’arrivée en poste de Joe Biden en raison notamment de sa vision du respect des organisations internationales et de l’environnement.

Que ce soit pour la région de l’Outaouais, du Québec, ou du Canada, le président Biden a un plan de relance basé sur l’économie verte, lance Jean-François Samray, PDG du CIFQ.

Le PDG croit que M. Biden travaillera à la réduction des GES de son pays. Ça sous-entend la construction et l'utilisation du bois, un matériau carboneutre. Les États-Unis ont besoin du bois canadien, québécois et de l’Outaouais pour répondre être capables de faire baisser le prix des logements pour les ménages américains et retirer la taxation du conflit du bois d'œuvre qui fait gonfler artificiellement le prix [du bois].

Investissements étrangers

Le professeur en distribution et politique agroalimentaire à l'Université de Dalhousie, Sylvain Charlebois estime que la nouvelle administration américaine pourrait avoir un impact sur l’intérêt des investisseurs étrangers envers la région de la capitale fédérale, comme plusieurs autres régions du pays.

Dans la région d’Ottawa et Gatineau, j’ai l’impression qu’il pourrait y avoir un intérêt. Ça sera beaucoup plus facile d’attirer des investissements dans la région, compte tenu du fait que le taux de taxation pourrait augmenter [aux États-Unis] d’ici les prochaines années, explique le professeur.

Le secteur de la transformation alimentaire au Canada pourrait être favorisé par le changement d'administration, un contexte nord-américain qui va changer assez radicalement avec le régime Biden et Harris, selon M. Charlebois.

Soulagement des Américains au Canada

Selon le résident d’Ottawa originaire des États-Unis, Larry Rousseau, les Américains au Canada se réjouissent de ce nouveau chapitre à la Maison-Blanche.

C'est un grand soupir de soulagement que je ressens et que nous ressentons à travers tout le pays et le monde.

Larry Rousseau, porte-parole pour la région d’Ottawa, Démocrates au Canada

Nous avons vu les États-Unis dans tous ses états depuis quatre ans. Nous avons vu la haine, la colère, l'intolérance, le racisme. Nous avons vu toutes ces choses-là venir à la surface. Ça nous montre l’ampleur du travail, explique M. Rousseau qui est également porte-parole pour la région d'Ottawa de Démocrates au Canada, une organisation d'Américains partisans du parti démocrate qui vivent au Canada.

Il a bon espoir que l'administration Biden rétablira les relations internationales fragilisées par le passage de Donald Trump et relancera la participation des États-Unis au sein de plusieurs instances internationales.

Avec les informations de Nafi Alibert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !