•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mesures sanitaires : la fonction publique doit donner l'exemple, soutient le SFPQ

Une employés responsable du traçage de contacts dans son bureau.

La fonction publique doit donner l'exemple, soutient le SFPQ

Photo : Associated Press / Mike Moore

Radio-Canada

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) estime que le gouvernement provincial est un cordonnier mal chaussé en matière de télétravail.

Mardi, des personnes ayant réclamé l'anonymat, par crainte de représailles, avaient souligné que de nombreux employés de la MRC Drummond travaillent toujours dans les locaux de l'organisation, contrairement à ce qu'exige le décret gouvernemental du 17 décembre dernier.

Le SFPQ soutient également que de nombreux gestionnaires de services gouvernementaux refusent le télétravail à ses membres, alors qu'un décret le rend actuellement obligatoire.

Selon le président Centre-du-Québec - Estrie - Mauricie du SFPQ, Frédérick Dagenais, la raison évoquée le plus fréquemment est que le matériel nécessaire n'est pas disponible pour permettre aux syndiqués de travailler à partir de leur résidence.

Si je prends certaines directions du ministère du Travail, ils doivent prendre leur propre matériel s'ils veulent aller en télétravail, déplore-t-il.

Selon lui, la situation est inacceptable, alors que le Québec termine 10 mois de la pandémie.

Il y a quelque chose qui n'a pas été fait, il y a eu un manque.

Frédérick Dagenais, président régional SFPQ

L'organisation, qui représente 40 000 membres au Québec, dont 3300 en Mauricie et au Centre-du-Québec, demande au gouvernement de corriger le tir rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !