•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les Forces armées canadiennes déployées dans la Première Nation de Garden Hill

Dino Flett tient une grosse boîte dans ses mains, il porte un masque et est entouré de deux hommes, dont un avec une visière médicale protectrice au visage. Les hommes se tiennent devant un hélicoptère.

Le chef de la Première Nation de Garden Hill, Dino Flett, tient une boîte de vaccins Moderna dans les mains. Les livraisons sont arrivées durant la fin de semaine du 16 janvier.

Photo : photo soumise par Dino Flett

Radio-Canada

Des membres des Forces armées canadiennes se sont rendues en avion à 475 km au nord-est de Winnipeg, dans la Première Nation de Garden Hill, pour aider la communauté à combattre une éclosion de COVID-19.

Garden Hill dénombre 269 cas actifs de la maladie, a affirmé dimanche soir le chef de la Première Nation, Dino Flett.

Des livraisons du vaccin de Moderna, qui sont arrivées à Garden Hill pendant la fin de semaine du 16 janvier, vont permettre de vacciner 320 personnes dans la semaine du 25 janvier, raconte Dino Flett.

La Première Nation de Garden Hill compte une population de 2591 habitants, selon le recensement de 2016.

Tous les membres de la communauté sont en confinement d’urgence.

L’Assemblée des chefs du Manitoba publiera mercredi à 15 h 30 une vidéo en direct d’une rencontre sur Facebook. Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, est invité à la rencontre. L'objectif est de s’attaquer à la hausse des cas de COVID-19 au sein des Premières Nations du Manitoba.

Marc Miller a mentionné sur Twitter mardi soir qu'une aide sera déployée pour aider la communauté du nord du Manitoba qui fait face à une augmentation alarmante des cas de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !