•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan menace de fermer des entreprises pour non-respect des mesures

La réflexion d'un homme portant un masque dans une fenêtre dans laquelle on peut lire des consignes sur le port du masque.

Scott Moe voudrait imposer plus de sanctions aux entreprises contrevenantes. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a haussé le ton mardi lors d’une conférence de presse en parlant de personnes et d'entreprises qui ne se plient pas aux mesures sanitaires contre la COVID-19.

Le premier ministre est contrarié par le comportement de certains adultes qui ne respectent pas les ordonnances sanitaires, alors que beaucoup de personnes continuent de faire des efforts, notamment les jeunes actuellement privés d'activités sportives.

Nous avons des enfants dans des communautés de cette province qui font des sacrifices. Il est temps que des adultes commencent à faire la même chose.

Scott Moe réagissait à une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, montrant un groupe d’adultes en train de danser, certains sans masques, dans un bar de Regina.

La vidéo, filmée dans l’établissement The Tap Brewhouse, a provoqué beaucoup de réactions au cours des derniers jours et a été relayée plus de 400 fois sur les réseaux sociaux. Les propriétaires de l'établissement ont publié des excuses publiques quelques jours plus tard et assurent qu'ils les directives sanitaires à la lettre.

Le premier ministre se dit inquiet, la province continuant de battre des records de cas actifs quotidiens.

Il indique que les entreprises qui ne respectent pas les mesures sanitaires pourraient en subir les conséquences.

Ces établissements et toutes les personnes qui font fi des restrictions sanitaires doivent être punis.

Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Scott Moe a demandé à l'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) de vérifier si d'autres sanctions étaient possibles, outre des amendes, notamment la fermeture pour une période indéterminée de ces établissements.

Prochains jours décisifs

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, a dit mardi que la province devrait commencer à voir des chiffres en baisse dans les prochains jours si la population respecte bien les mesures.

Pour l'instant, la province n'envisage pas d’ajouter de nouvelles restrictions, sauf si le nombre de cas de COVID-19 continue de grimper. Actuellement, ce qui inquiète le plus les experts, c'est le nombre d'hospitalisations.

En date du 19 janvier, 207 personnes étaient hospitalisées, dont 31 sont aux soins intensifs.

Le Dr Shahab dit que la SHA regarde de près la situation dans les hôpitaux au cas où de nouvelles mesures devraient être prises.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !