•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Tremblay témoin de la dispute entre Pettersen et Potvin

Michel Tremblay.

Le conseiller muncipal de Saguenay, Michel Tremblay, est aussi le président de l'arrondissement de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Radio-Canada

Le président de l’arrondissement Chicoutimi, Michel Tremblay, reconnaît avoir été témoin de l’altercation entre ses deux collègues à la table du conseil, Marc Pettersen et Michel Potvin.

L’événement s’est produit vendredi dernier au bureau d’arrondissement.

Celui qui est président de la Société de transport du Saguenay (STS), Marc Pettersen, accuse son collègue responsable des finances, Michel Potvin, de l’avoir menacé en lui parlant très près du visage sans porter de masque.

Si Marc Pettersen porte plainte au criminel pour voies de fait contre son vis-à-vis, Michel Tremblay s’attend à devoir témoigner.

J’étais au bureau cette journée-là. Ce n’est pas plaisant pour personne ni pour les autres conseillers qui vivent ça, ça fait des froids.

Michel Tremblay, président de l'arrondissement de Chicoutimi

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, il a toutefois préféré demeurer discret sur les circonstances qui ont mené à l’altercation.

Des tensions comme partout ailleurs

Michel Tremblay rappelle que des situations semblables se produisent également au sein d’entreprises privées, sauf qu’à la table du conseil, il s’agit d’élus avec des visions différentes.

C’est sûr que ce n’est pas facile, mais on vit avec et on fait de notre mieux. Mardi, on a fait notre conseil d’arrondissement, notre plénière, et ça s’est bien passé quand même, indique le conseiller.

Il croit que ses deux collègues sauront surmonter leurs différends pour faire leur travail pour le bien des citoyens.

Le conseiller Marc Pettersen a l’intention de consulter son avocat mercredi concernant cette affaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !