•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’UES enquête à la suite du décès d’un homme à Ottawa

Image de la voiture, où on voit le mot "police" sur les portes.

L’Unité enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 49 ans à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

L’Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario (UES) enquête sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 49 ans survenu mardi soir à Ottawa.

Par voie de communiqué, l’UES confirme que, le 19 janvier 2021, vers 16 h 45, des agents du Service de police d’Ottawa ont exécuté un mandat de saisie de drogue dans une maison de l’avenue Carling.

À la suite de l'intervention des policiers, le suspect a été arrêté et amené au poste de police où il a été placé dans une cellule.

Vers 21 h 30, l’homme a été trouvé sans réaction, peut-on lire dans le communiqué. Les services médicaux d’urgence ont été appelés. L’homme n’avait plus de signes vitaux.

L’homme a été transporté à l’hôpital où l'on a constaté son décès vers 22h.

Trois enquêteurs, dont un spécialiste des sciences judiciaires, ont été affectés à cette affaire. 

Une autopsie est prévue mercredi.

L’UES exhorte toute personne qui pourrait avoir des renseignements utiles pour cette enquête à communiquer avec l’enquêteur principal au 1 800 787-8529. 

Les enquêteurs demandent également à quiconque en possession d’une vidéo liée à cet incident de bien vouloir la télécharger sur le site Web de l’UES, précise le communiqué.

Rappelons que l'UES est un organisme gouvernemental indépendant dont l'objectif de chaque enquête est de déterminer s’il existe des preuves d’acte criminel commis par un agent, précise l'unité sur son site Internet.

Celle-ci enquête sur des incidents partout en Ontario et a compétence sur tous les agents de police municipaux, régionaux et provinciaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !