•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Américains au Manitoba prêts pour la cérémonie d'assermentation de Joe Biden

Linda Hill, assise dans un fauteuil, lève une coupe de champagne devant une télévision.

La mère de Kate Hill, Linda Hill, a levé son verre de champagne le 7 novembre pour célébrer l’avance marquée du candidat Joe Biden.

Photo : Photo soumise par Kate Hill

Radio-Canada

Des Américains au Manitoba espèrent que la cérémonie d'assermentation de Joe Biden et de Kamala Harris mercredi permettra d’unifier les États-Unis.

Le transfert de pouvoir s’effectue dans un moment de tensions en raison de l'assaut du Capitole par des émeutiers le 6 janvier.

Originaire de la Caroline du Nord et habitant à Brandon, au Manitoba, Kate Hill ne craint pas qu'il y ait du chaos lors de la cérémonie de mercredi, qui sera sous haute surveillance pour en assurer la sécurité.

Durant la soirée des élections, Kate Hill, une prodémocrate, avait fêté au champagne avec sa mère le moment où Joe Biden et Kamala Harris avaient une longueur d’avance dans les votes.

Mme Hill s’attend à une moins grande célébration pour la cérémonie d'assermentation virtuelle, diffusée partout dans le monde.

Joe Biden et Kamala Harris se donnent la main.

Joe Biden et Kamala Harris, lors de la convention démocrate en août 2020.

Photo : Reuters / KEVIN LAMARQUE

Néanmoins, elle prévoit déjà qu'elle versera des larmes.

Je vais regarder et je sais que je vais pleurer.

Kate Hill, originaire de Caroline du Nord et résidente de Brandon

Elle entrevoit aussi le moment où Kamala Harris, la première femme vice-présidente de l’histoire des États-Unis, prêtera serment.

Des avis partagés

Ancienne Winnipégoise et résidente de la Floride, Nikki Rasnussen n’est pas enthousiaste à l’idée de changer de président des États-Unis.

Il [Donald Trump] essayait de faire ce qu'il y a de mieux pour nous, mais il s'y prenait mal.

Nikki Rasnussen espère que l’administration Biden s'occupe de l’économie.

Le professeur de sociologie à l’Université de Brandon Christopher Schneider a grandi près de la ville de Chicago. Il souhaite que la cérémonie d'assermentation marque une nouvelle ère, sans racisme, violence et misogynie.

Mais c’est une grande tâche, avoue-t-il.

La polarisation entre les républicains et les démocrates s’explique en partie par l’importance qu’accordent les Américains à l’individualisme plutôt qu’à la collectivité, explique Christopher Schneider

Il ajoute que les Américains ont voté contre leur intérêt personnel quand ils ont voté contre une assurance maladie gratuite et universelle à cause de l'idée préconçue selon laquelle des soins de santé universels empiètent sur la liberté individuelle.

Selon les informations d'Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !