•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le foyer Lakeview Pioneer Lodge commence à se relever de l'éclosion de COVID-19

La résidence pour aînés Lakeview Pioneer Lodge à Wakaw, en Saskatchewan.

Des rencontres seront offertes aux familles, aux résidents et aux membres du personnel pour les aider à se remettre du passage de la COVID-19 à la résidence. (archives)

Photo : CBC / Don Somers

Radio-Canada

Après l’éclosion de COVID-19 qui a touché l’entièreté des résidents et plus de la moitié des membres du personnel du centre de soins de longue durée Lakeview Pioneer Lodge à Wakaw, en Saskatchewan, la situation se normalise progressivement.

Des huit personnes âgées ayant dû être transportées à l’hôpital, seules quatre nécessitent encore des soins.

Vingt-neuf autres résidents se sont rétablis du coronavirus et sont dans un état stable. De ce nombre, cinq personnes restent sous surveillance médicale.

Autre bonne nouvelle, 95 % des employés ont pu revenir sur leur lieu de travail. Une nette amélioration par rapport au 7 janvier où 60 % d’entre eux avaient contracté le virus.

Je serai toujours reconnaissant du travail du personnel, témoigne le directeur général du centre, Michael Lummerding. Je sais que ceux qui ont été atteints et ne pouvaient aller travailler ont vraiment été secoués émotionnellement de ne pouvoir aider dans ces moments difficiles.

Michael Lummerding a, lui-même, été infecté par la COVID-19.

La résidence Lakeview Pioneer Lodge a toutefois enregistré un septième décès de la COVID-19 parmi ses résidents, au cours de la fin de semaine.

Depuis l’éclosion, des précautions supplémentaires ont été mises en place pour contrôler le virus, notamment en intensifiant le nettoyage et en utilisant des équipements de protection personnelle.

Le centre pour aînés offrira également des rencontres pour aider les familles, les résidents et le personnel à se remettre de l’épreuve des dernières semaines.

La situation que nous avons vécue a été très traumatisante et il est important pour nous de [les] soutenir, explique Michael Lummerding. [Nous voulons] qu’ils soient en santé et puissent passer à autre chose.

Le directeur général de l’établissement demande maintenant l’aide de la population de Wakaw.

En effet, plus la COVID-19 circulera au sein de la communauté, plus il sera difficile de la garder hors du centre, rappelle-t-il.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !