•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sentier de patinage du lac Kénogami pourrait être proposé au Livre des records Guinness

Un homme, photographié de dos, patine sur le lac Kénogami.

Le sentier glacé permet aux patineurs de passer de bons moments dans un décor enchanteur.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Décidément, le sentier glacé du lac Kénogami n'a pas fini de faire jaser. La candidature de cet impressionnant parcours destiné aux patineurs pourrait éventuellement être soumise à l'équipe du populaire Livre des records Guinness.

Cette idée a été effleurée par le conseiller du secteur, Jimmy Bouchard, lors de la séance du conseil municipal de Saguenay lundi soir.

Actuellement, c'est la municipalité d'Invermere, en Colombie-Britannique, qui détient le record de la plus longue patinoire, alors qu'elle avait été mesurée à 30 kilomètres en 2014.

On a atteint les 34, peut-être même les 36 kilomètres. De prime abord, on a commencé avec deux kilomètres. C'est devenu beaucoup, beaucoup plus gros avec l'engouement des gens, a rappelé Nicolas Côté, le responsable de ce sentier glacé.

Un système de surfaçage dans une remorque

Des voisins ont fabriqué une surfaceuse pour niveler la glace.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Pour entretenir cet immense terrain de jeu, l'investissement en temps est énorme. S'il y a beaucoup d'achalandage, même si la glace est belle, je vais passer de deux à trois fois. Ça représente de cinq à six heures de grattage par jour, a poursuivi celui qui ne reçoit pas de soutien de Saguenay, car la Ville estime qu'elle ne peut être tenue responsable de ce qui se passe sur un plan d'eau dont elle n'est pas propriétaire.

Au stade embryonnaire

Je ne suis pas un expert en matière de soumission de record Guinness, mais je suis en train de regarder en quoi consistent les procédures. Maintenant, il faut que je regarde de quoi on a besoin. Je sais qu'il y a des citoyens qui ont fait des vidéos avec des drones. Est-ce que c'est suffisant? Comme je vous le disais, je suis vraiment au départ dans tout ça, a souligné Jimmy Bouchard.

Après s'être renseigné par rapport aux critères d'admissibilité, M. Bouchard devra aussi se tourner vers les autres élus municipaux pour voir s'ils sont prêts à l'appuyer. Ça va être d'aller chercher de l'information auprès de la Ville, donc, de voir si je vais avoir l'appui de mes collègues, avoir l'appui de la Ville pour faire ces démarches-là. Ça sera peut-être oui. Ça sera peut-être non. Ça va être la prochaine étape dans ce dossier-là, a-t-il enchaîné.

Dans l'éventualité où un nouveau record mondial était établi grâce au sentier glacé créé par Nicolas Côté, les répercussions ne pourraient être que positives, s'il faut en croire Jimmy Bouchard. Je pense que ça peut être un clin d'œil intéressant à l'initiative. Ça peut laisser une trace de ce qui s'est passé pendant l'hiver 2020-2021 durant une période qui n'était vraiment pas facile, a-t-il conclu.

Rappelons qu'à Dolbeau-Mistassini, c'est un sentier de 10 km sur le lac Saint-Jean qui est déblayé par un entrepreneur payé par la Ville.

D'après un reportage de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !