•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 aux T.N.-O. : l'enquête des cas se poursuit dans un Fort Liard confiné

Kami Kandola parle au lutrin pendent une conférence de presse.

Kami Kandola est la médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Une équipe de la santé publique des Territoires du Nord-Ouest continue son enquête pour retrouver les contacts des trois cas de COVID-19 découverts à Fort Liard le week-end dernier. La communauté en est à son troisième jour d’un confinement de deux semaines.

Deux nouveaux cas probables ont été découverts lundi, mais d’autres sont à prévoir, selon Kami Kandola, la médecin hygiéniste en chef des TN.-O. 

Selon elle, un grand nombre de personnes ont été en contact avec la première personne infectée dans la communauté. Une cinquantaine de résidents de Fort Liard sont en isolement. 

Pas de nouveau cas à Yellowknife

La source du cas de COVID-19 annoncé la semaine dernière à Yellowknife n’a toujours pas été trouvée, selon la Dre Kandola.

À ce stade, il n'y a aucune preuve claire de transmission communautaire de la COVID-19 à Yellowknife, dit-elle. Nous n’avons découvert aucun nouveau test positif, et nos signaux d'eaux usées dans cette communauté restent stables.

La vaccination se poursuit

En date de lundi matin, 1893 habitants avaient reçu leurs premières doses du vaccin de Moderna dans le territoire.

Le gouvernement ne donne pas de détails plus spécifiques sur la vaccination, comme le nombre de vaccins donnés dans chaque communauté ou le nombre de doses gaspillées.

Une fiole du vaccin de Moderna.

À température ambiante, une fiole du vaccin de Moderna reste stable pendant 12 heures si elle est fermée, et seulement 6 heures, si elle est ouverte.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Selon la Dre Kandola, la priorité est de distribuer les vaccins, et des statistiques plus détaillées pourront être offertes lorsque les deuxièmes doses du vaccin seront administrées.

Elle assure que le taux de gaspillage est faible et que, dans la plupart des cas, les infirmières des cliniques qui se sont retrouvées avec trop de doses, ont réussi à rejoindre des résidents supplémentaires pour les vacciner avant l'heure de péremption des doses.

Après avoir organisé des cliniques pour vacciner l’ensemble de la population de 16 des collectivités les plus isolées du territoire, la semaine dernière, la santé publique poursuit sa vaccination dans le reste des T.N.-O. cette semaine.

Ernest Betsina se fait vacciner.

Les chef de N'Dilo, Ernest Betsina, a été le premier de sa collectivité à se faire vacciner, samedi.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

L’ensemble des résidents de sept communautés pourront être vaccinés d’ici dimanche, alors que la vaccination des groupes prioritaires commencera aussi dans 10 autres collectivités, comme Yellowknife, Hay River, Fort Smith et Inuvik.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !