•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des gyms se réinventent pendant le confinement

Deux personnes sur un écran.

Faute de pouvoir se voir en personne, des entraîneurs utilisent la technologie pour continuer d'offrir leurs services.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’industrie de la mise en forme est mise à mal par les restrictions pour endiguer la propagation de la COVID-19, mais des gyms ont trouvé des idées originales pour adapter leurs services pendant le confinement.

Paul Graham, copropriétaire et entraîneur du centre Optimal Body de Sudbury, a commencé à offrir des séances d’entraînement virtuelles à ses clients.

Ces séances lui permettent de tenir le coup, alors qu’il a dû fermer son centre en raison des mesures sanitaires.

Il serait un peu trop fort de dire qu’on est dans une situation confortable, mais nous sommes en bien meilleure posture que beaucoup d’autres centres de remise en forme, affirme-t-il.

M. Graham ajoute que certains clients préfèrent les entraînements virtuels, notamment car ils n’ont pas à se déplacer et gagnent ainsi du temps.

De son côté, le centre d’entraînement Healthy Living, également à Sudbury, continue de laisser entrer ses clients de façon sécuritaire et légale dans son gymnase.

Comme l’explique Callen Mcgibbon, propriétaire du centre, la porte est déverrouillée grâce à une application sur le téléphone intelligent du client.

Un homme tient un téléphone intelligent.

Grâce à une application, les clients du gym peuvent entrer en évitant tout contact avec une autre personne.

Photo : Radio-Canada

Une fois à l’intérieur, après avoir pris sa température, le client est en contact virtuel avec son entraîneur, installé devant un écran chez lui, grâce à trois caméras.

Nous pouvons garantir que personne n’est ici avec un autre être humain.

Callen Mcgibbon, propriétaire du centre de mise en forme Healthy Living de Kapuskasing

Nicolson Christmas, le chef des entraîneurs de Healthy Living, souligne que la communication est différente, mais il estime que tant qu’il reste concentré, les entraînements vont bon train.

Vous devez être très attentif et vous ne pouvez pas perdre votre concentration juste parce que l’autre personne se trouve de l’autre côté de l’écran et non pas directement en face de vous, confie-t-il.

Une fois la séance terminée, le client nettoie les appareils, sous la surveillance des caméras.

La formule a beaucoup de succès et les places disponibles sont de plus en plus rares, selon les entraîneurs.

Malgré ces idées originales, les entraîneurs disent avoir bien hâte de retrouver le quotidien achalandé de leurs gymnases.

Avec les informations d'Ezra Belotte-Cousineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !