•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TikTok modifie ses paramètres de confidentialité pour les adolescents

Les changements apportés sont différents selon l’âge des jeunes utilisateurs.

Image divisée en deux montrant une jeune femme pratiquant un mouvement de danse dans la neige d’un côté ainsi que le visage d’une adolescente aux cheveux longs de l'autre côté.

Les adolescentes Khiyla Aynne, à gauche, et Morgann Book, à droite, affirment que les changements de TikTok sur la confidentialité sont finalement pour le mieux, même si certains utilisateurs perdent certaines fonctionnalités.

Photo : Khiyla.Aynne/TikTok, AncasterDQ/TikTok

Radio-Canada

Le réseau social TikTok a modifié la façon dont le contenu créé par les jeunes utilisateurs peut être vu et partagé afin d'aider les enfants et les adolescents à garder le contrôle de leur vie privée en ligne.

Le 13 janvier, la plateforme de ce média social a annoncé que les utilisateurs âgés de 13 à 17 ans verraient des changements quant aux paramètres de confidentialité par défaut de leur contenu. De ce fait, il y aura une perte de certaines fonctionnalités pour les plus jeunes utilisateurs de l’application, comme la capacité de créer des duets et des stitchs.

Les duos (duets en anglais) permettent d’utiliser la vidéo d'un autre utilisateur sur TikTok en enregistrant sa propre vidéo à côté de l'original pendant sa lecture.

Le collage (stitch en anglais) permet aux utilisateurs d'intégrer les clips vidéo d'autres utilisateurs dans leurs propres vidéos.

Des fonctionnalités de confidentialité

TikTok a annoncé qu'il rendait certaines parties de l'application confidentielles par défaut pour les comptes des jeunes utilisateurs afin d'aider les adolescents à prendre des décisions plus éclairées concernant leur confidentialité en ligne.

Cela signifie que leur compte démarre avec des paramètres de confidentialité plus stricts. Il leur appartient ensuite de choisir graduellement ce qu’ils acceptent de partager à mesure qu'ils vieillissent.

Règles différentes selon les âges

Seuls les utilisateurs âgés de 13 à 15 ans perdront complètement certaines fonctionnalités.

L'idée est que ce groupe au début de l’adolescence puisse grandir en développant certaines compétences fondamentales autour de la confidentialité et de la vie privée en ligne.

Pour les utilisateurs âgés de 13 à 15 ans

  • Les comptes sont définis comme « privés » par défaut, ce qui signifie que les utilisateurs doivent approuver les abonnés qui souhaitent voir leurs publications, à moins qu'ils ne modifient les paramètres de leur compte en « compte public ».

  • Les vidéos ne peuvent recevoir que des commentaires provenant des amis, même si le compte est accessible à tous.

  • Aucun accès aux fonctionnalités de duo et de collage n'est possible, et les vidéos ne peuvent plus être téléchargées par d'autres utilisateurs.

Pour les utilisateurs de 16 et 17 ans :

  • Par défaut, seuls les amis peuvent commenter les vidéos. S'ils veulent permettre à tout le monde de commenter, ils doivent activer manuellement la fonction qui permet les « commentaires publics ».

  • Par défaut, le contenu qu'ils publient ne peut pas être téléchargé par d'autres, à moins qu'ils ne le modifient en mode « tout le monde » dans les paramètres.

  • Par défaut, ces utilisateurs ne peuvent faire des duos ou des collages qu'avec leurs amis.

Capture d'écran du menu des paramètres de TikTok tiré d'un téléphone.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le 13 janvier, TikTok annonçait que les utilisateurs âgés de 13 à 17 ans verraient des changements quant aux paramètres de confidentialité par défaut de leur contenu. Certaines fonctionnalités ne sont désormais plus directement accessibles aux jeunes utilisateurs de l'application, comme la capacité de créer des duos et des collages.

Photo : Radio-Canada / ISABELLE GOBEIL

De bons changements, mais insuffisants

Certains experts croient que les changements apportés par TikTok sont bénéfiques, mais qu’ils pourraient aller plus loin.

MediaSmarts, un organisme canadien à but non lucratif qui élabore des programmes de littératie numérique et d'éducation aux médias, voit ces modifications d’un bon œil.

Matthew Johnson, directeur de l'éducation chez MediaSmarts, a déclaré que ces changements sont une première étape vraiment positive car ils signalent aux adolescents que la notion de confidentialité est importante.

Nos recherches ont vraiment montré que les paramètres par défaut de toute plateforme, en particulier un réseau social, ont une grande influence sur la façon dont les gens les utilisent, les jeunes en particulier.

Une citation de :Matthew Johnson, directeur de l’éducation chez MediaSmarts

Il estime également que le fait qu'il existe différents paramètres de confidentialité pour les adolescents selon différents groupes d'âge est une bonne chose, car certaines recherches de MediaSmarts montrent que c'est exactement ce que les adolescents veulent.

Pourtant, dit-il, l'application peut encore aller plus loin pour éduquer ses jeunes utilisateurs.

Je souhaiterais voir plus d’informations sur certaines des implications et des conséquences du partage de contenu sur TikTok.

Une citation de :Matthew Johnson, directeur de l’éducation chez MediaSmarts

Qu’en pensent les tiktokers adolescents?

Morgann Book, une adolescente de 17 ans d'Ancaster, en Ontario, estime que ces changements sont importants.

Ses vidéos montrant ses confections de gâteaux chez Dairy Queen sont devenues virales sur TikTok.

Une jeune femme portant un téléphone à son coup confectionne un gâteau.

Portant un téléphone attaché à son cou, Morgann Book se filme en train de confectionner des gâteaux à la crème glacée personnalisés et d’autres friandises sur TikTok.

Photo : Morgann Book

Je pense que le fait de définir d'abord un compte privé est génial, dit-elle. Je ne pense pas que les jeunes adolescents qui découvrent l'application s'en rendront même compte.

Morgann, qui compte 1,6 million d'abonnés sur TikTok au moment d'écrire ces lignes, pense qu'elle serait probablement bouleversée si elle avait moins de 16 ans et qu’elle perdait certaines fonctionnalités, mais pour la santé mentale de ce groupe d'âge, elle croit que les changements sont pour le mieux.

Personne ne va aimer les changements, mais cela vous protège et cela protège les autres.

Une citation de :Morgann Book, jeune utilisatrice de TikTok qui compte 1,6 million d'abonnés

Khiyla Aynne, une jeune danseuse et influenceuse de 12 ans de Toronto qui utilise TikTok avec la permission de sa mère, dit qu'elle voit les aspects positifs, mais aussi les côtés négatifs de ces modifications.

C’est juste un peu triste que nous ne puissions plus faire des duos ou des collages, mais je pense que les nouvelles fonctionnalités sont importantes, a-t-elle déclaré à CBC Kids News.

Une jeune femme pratique des mouvements de danse sur une route déserte à la tombée du jour.

La jeune danseuse Khiyla Aynne est l’une des jeunes touchées par les nouveaux changements de TikTok.

Photo : Khiyla.Aynne/TikTok

Elle croit que les nouveaux paramètres de confidentialité sont pour le mieux et elle s’en réjouit, mais qu’il sera dorénavant plus difficile pour elle et les autres jeunes adolescents de se faire remarquer.

La plupart des danseurs et chorégraphes auxquels je suis abonnée sont plus âgés que moi et, vous voyez, j'aime les défis de danse, donc il va être plus difficile de trouver des moyens de créer de l’engagement lorsque certaines options ne sont plus disponibles.

Une citation de :Khiyla Aynne, une jeune danseuse et influenceuse de 12 ans qui utilise TikTok

Pourront-ils simplement mentir sur leur âge?

Matthew Johnson admet qu'il est tout à fait possible que les enfants et les adolescents mentent sur leur âge pour contourner les nouveaux paramètres.

Il considère qu’il n'existe pas vraiment de moyens que les réseaux sociaux peuvent utiliser pour empêcher ce genre de fausse déclaration.

Selon lui, c’est la raison pour laquelle MediaSmarts recommande aux parents de créer des comptes conjoints avec leurs enfants s’ils souhaitent accéder aux fonctionnalités avant qu’ils ne soient assez vieux — comme dans le cas de Khiyla — et afin qu’ils puissent toujours avoir à l’œil la confidentialité et la sécurité de leurs enfants.

D'après les informations de Laura Howells, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !