•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les retards de Pfizer n’entraîneront pas de conséquences importantes en Nouvelle-Écosse

Un employé qui porte des gants en latex tient une dose du vaccin de Pfizer dans ses mains.

Un employé de la santé tient une dose du vaccin de Pfizer dans ses mains.

Photo : Getty Images / Vladimir Zivojinovic

Les retards annoncés par la pharmaceutique Pfizer pour la livraison de ses vaccins n’auront pas de conséquences importantes sur le plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse, selon le gouvernement.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La province compte recevoir 148 150 doses des vaccins Pzifer et Moderna d’ici avril, soit 13 500 doses de moins que prévu entre janvier et février. Cela représente environ 5000 doses de moins par semaine, mais avec une compensation de 13 500 doses de plus au mois de mars.

Dans son plan de vaccination de 60 jours, la Nouvelle-Écosse prévoit entre autres établir une clinique communautaire pour les gens de plus de 80 ans à Truro et Halifax, tout en poursuivant l’expansion de ses cliniques de vaccination et de ses entrepôts frigorifiques sur son territoire.

Les cliniques pilotes pourraient inclure les pharmacies et les cabinets de médecins.

Au cours des trois prochains mois, la priorité sera toutefois encore accordée aux aînés et aux travailleurs de la santé.

Afin de pouvoir vacciner les personnes les plus à risque et les personnes qui sont essentielles au système de soins de santé de notre province, nous concentrerons nos efforts où l'impact sera le plus grand jusqu'à ce que nous recevions un plus grand nombre de vaccins , a déclaré mardi le premier ministre de la province, Stephen McNeil.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le docteur Robert Strang (droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 19 janvier 2021 à Halifax.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le docteur Robert Strang (droite), médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 19 janvier 2021 à Halifax.

Photo : Len_Wagg

La vaccination à grande échelle débutera pour sa part dans le plan de 90 jours de la province et garde le même objectif : vacciner la population entière d’ici l’automne.

Campagne de vaccination en cours

La Nouvelle-Écosse a reçu 23 000 doses de vaccin depuis le 15 décembre.

En date du 18 janvier, 3942 travailleurs de la santé ont reçu leur première dose de vaccin. De ce nombre, 1624 ont été vaccinés complètement.

Danielle Sheaves assise sur une chaise. Elle reçoit une dose du vaccin.

L'infirmière Danielle Sheaves, première personne vaccinée contre la COVID-19 en Atlantique, le 16 décembre 2020 à Halifax en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Robert Short

Dans les résidences pour aînés, 2363 résidents, employés et aidants naturels ont reçu leur première dose du vaccin, et 591 d’entre eux ont aussi reçu leur deuxième.

Il y a actuellement dix cliniques de vaccinations fonctionnelles en Nouvelle-Écosse.

Trois d’entre elles ont été installées dans la province cette semaine, soit une au centre de santé Colchester-East Hants, une au Northside Community Guest Home à North Sydney et une au Harbourstone Enhanced Care à Sydney.

Quatre nouveaux cas

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse signale également mardi la découverte de quatre nouveaux cas de COVID-19.

Trois cas ont été dépistés dans le secteur du centre, qui comprend Halifax, et sont liés à un voyage à l'extérieur de l'Atlantique. Le quatrième, dans la région nord, est lié à un cas déjà connu des autorités.

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, Robert Strang.

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, Robert Strang, le 19 janvier 2021.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

La province compte 22 cas actifs, soit trois de moins que la veille.

Les laboratoires de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse ont analysé lundi un total de 2016 tests de dépistage.

Aucune des personnes atteintes de la COVID-19 en Nouvelle-Écosse est hospitalisée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !