•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : une mère à Halifax reconnaît sa culpabilité

La juge Anne Derrick a conclu que l'attouchement du médecin sur l'adolescent de 17 ans n'était pas intentionnel, a indiqué l'avocat de la défense, Ian Hutchinson.

Le tribunal de la Cour provinciale à Halifax (archives)

Photo : CBC

Radio-Canada

Une femme d'Halifax a admis sa culpabilité après avoir été accusée de distribution de matériel pornographique juvénile impliquant ses enfants, lundi.

La femme, qui ne peut pas être identifiée en raison d'une interdiction de publication, a été payée pour prendre des photos d'elle et de ses enfants nus, qu'elle a envoyées à un homme de Bridgewater.

Les policiers ont saisi les téléphones de l'homme et de la femme afin d'analyser les messages qui ont été envoyés. Ils ont découvert des échanges au cours desquels des photos d'enfants âgés de 2, 4 et 6 ans ont été transmises, selon les faits présentés en cour.

En échange des photos, l'homme a fait parvenir à la mère des transferts bancaires totalisant 1195 $. Les faits présentés en cour indiquent que les échanges se sont produits durant une période de six mois.

L'homme de Bridgewater a été arrêté chez lui le 31 janvier 2019 dans le cadre d'une enquête sur la distribution et la sollicitation de matériel pornographique juvénile.

La femme, qui a été libérée en mai 2019 contre une caution de 5000 $, sera de retour au tribunal le 12 avril pour recevoir sa peine.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !