•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture de Jouvence pour les activités de plein air

Elles font de la luge en riant

Une maman et sa fille

Photo : Yves Keroack

Radio-Canada

Le centre de villégiature Jouvence, situé dans le parc national du Mont-Orford, accueillera à nouveau les amateurs de plein air à compter de samedi.

Fermé depuis le 12 novembre dernier, Jouvence redémarre ses activités extérieures pour les bulles familiales. Il sera donc possible d'y profiter des activités de ski de fond, de raquettes, de glissade sur tube, de vélo à pneus surdimensionnés (fatbike), de trottinette des neiges et de randonnée pédestre. Les gens pourront également utiliser la piste d’hébertisme et patiner sur l’étang gelé.

Le directeur général du centre de villégiature Jouvence, Martin Lavoie, souligne que la capacité d’accueil sera limitée à 150 personnes par demi-journée. On a un grand site, les gens ne s’en rendront pas compte. Il fait ressortir qu’il sera facile pour tous les visiteurs d’avoir accès à l’équipement. 

Les usagers pourront réserver leur visite sur le site web du centre de villégiature à compter du mardi, pour le week-end suivant. 

Une surveillance sera aussi effectuée sur le site pour s’assurer que les participants respectent les mesures sanitaires en vigueur. Martin Lavoie souligne que son équipe s’est inspirée des façons de faire en vigueur dans les centres de ski et les bases de plein air. 

Le but, c’est de profiter des activités avec les bulles familiales.

Martin Lavoie, directeur général centre de villégiature Jouvence

L’offre de restauration demeure toutefois fermée, ainsi que l’hébergement. 

Des mois difficiles

La réouverture des activités de plein air permettra le retour au travail de 7 à 12 employés du centre quotidiennement. 

Le centre de villégiature Jouvence a connu des mois difficiles lors du premier confinement, rapporte Martin Lavoie. Toutefois, l’entreprise avait connu un bel été. 

Une fermeture complète a toutefois été inévitable du 12 novembre au 23 janvier.

Le directeur général soutient que la subvention salariale d’urgence du gouvernement fédéral ainsi que l’aide financière du ministère du Tourisme du Québec ont été bénéfiques.

On est en train de gruger nos surplus, on a hâte que la pandémie se termine. 

Martin Lavoie, directeur général centre de villégiature Jouvence

Il se croise maintenant les doigts pour que la prochaine saison estivale soit favorable. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !