•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les centres d’action bénévole s’adaptent à la pandémie

Centre d'action bénévole Le Virage à Sept-Îles

Centre d'action bénévole Le Virage à Sept-Îles (archives)

Photo : CAB Le Virage

Marc-Antoine Mageau

Les centres d'action bénévole de Sept-Îles et de Port-Cartier ont adapté leurs activités et leur offre de service au contexte de la pandémie.

Au Centre d'action bénévole Le Virage, à Sept-Îles, un nouveau service d'aide aux commissions est offert.

Moyennant des frais de 5 à 10 dollars, des employés et bénévoles du CAB offrent transport et accompagnement aux aînés qui doivent se déplacer pour leurs achats dans les commerces de Sept-Îles.

Selon la coordonnatrice des services du Centre d'action bénévole Le Virage, Dania Larouche, ce service répond à un besoin qui s'est manifesté lors des premières mesures de confinement pour contrer la COVID-19, au printemps dernier.

Les gens nous appellent, on a deux plages [de réservées], deux journées, avec des heures précises, indique-t-elle. Notre bénévole va les chercher, va faire les commissions avec eux et les ramène chez eux.

La directrice générale de l’organisme, Karoline Gilbert, indique que ce service est particulièrement approprié pour les personnes qui éprouvent des problèmes de mobilité et qui ne veulent pas prendre un taxi.

Davantage de demandes pour la popote roulante

Par ailleurs, Le Virage maintient ses services habituels, malgré les mesures de confinement décrétées par Québec.

Mme Gilbert constate d'ailleurs une augmentation des demandes pour la popote roulante.

Récemment, 15 personnes se sont ajoutées à la liste des bénéficiaires de ce service, pour un total de 80, explique-t-elle.

Les gens peuvent moins se déplacer, moins aller dans leur famille pour manger ou préparer des choses, rappelle-t-elle. Donc nous, c'est sûr qu'on a une augmentation dans les derniers mois.

Une personne sort des repas chauds d'un sac isolant.

15 personnes se sont récemment ajoutées à la liste des bénéficiaires de la popote roulante, à Sept-Îles (archives)

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Les gens sont contents aussi qu'on les croise, même si c'est pas longtemps, quand on va livrer la popote!

Karoline Gilbert, directrice générale, Centre d'action bénévole Le Virage

La direction du centre Le Virage indique que toutes les mesures sanitaires, comme la désinfection des véhicules et le port du masque, sont appliquées par le personnel lors de la prestation de ces services.

Des activités réduites à Port-Cartier

Au Centre d'action bénévole de Port-Cartier, certains services, dont le centre de jour pour aînés et le comptoir de vêtements usagés, ont dû être interrompus en raison du contexte sanitaire.

Cependant, la directrice générale de l’organisme, Laurencia Bond, indique que le personnel du CAB est toujours prêt à dépanner les familles dans le besoin.

Laurencia Bond en entrevue dans une salle du centre d'action bénévole.

Laurencia Bond est directrice générale du Centre d'action bénévole de Port-Cartier (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Ça nous fera plaisir, par exemple, de trouver un habit de neige pour un enfant, si ça devenait un besoin urgent dit-elle. On trouvera un moyen de remettre à la porte au client qui en a besoin.

Les services de transport adapté sont maintenus, tout comme la popote roulante. Le travailleur de milieu du CAB demeure également joignable par téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !