•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bécancour au coeur de l’approvisionnement du Grand Nord

Un navire en mer, au large d'Iqaluit, avec des barges et des conteneurs.

Au Nunavut, un navire de NEAS décharge sa cargaison sur des barges à destination d'Iqaluit.

Photo : Le groupe NEAS

Radio-Canada

Une entreprise qui dessert les communautés nordiques du Canada jette l’ancre à Bécancour. Le groupe NEAS a décidé d’y installer un nouveau centre de service de cargaisons et son plus grand terminal maritime.

Nunavut Eastern Arctic Shipping (NEAS) livre des marchandises dans les communautés situées dans l’est et l’ouest de l’Arctique, principalement au Nunavik et au Nunavut.

L’entreprise transporte différents types de produits allant des commodités quotidiennes aux matériaux de construction pour des logements, jusqu’aux cargaisons plus spécialisées, comme pour l’exploitation minière.

NEAS souhaitait prendre de l’expansion et elle a choisi Bécancour pour le faire. L’entreprise indique qu’elle va créer une trentaine de nouveaux emplois dans la région.

Les clients de NEAS sont de plus en plus nombreux et nous voulons fournir à nos clients des installations de pointe dont ils ont besoin pour soutenir la prospérité économique et le développement de la chaîne d’approvisionnement, a indiqué le président du conseil d’administration du groupe NEAS, Noah Tayara, par voie de communiqué.

Le nouveau centre de service de cargaisons et le terminal maritime du port de Bécancour font de NEAS la principale porte d’entrée arctique du Canada, affirme l'entreprise.

Façade de la bâtisse en hiver avec le logo de l'entreprise NEAS.

Le nouveau centre de service de cargaisons de NEAS, dans le parc industriel et portuaire de Bécancour

Photo : Le groupe NEAS

Le groupe NEAS a commencé à préparer son nouveau centre de service de cargaisons de Bécancour, mais les livraisons reprendront seulement cet été, quand les conditions de navigation seront meilleures.

De nombreux conteneurs à destination du Nord seront donc remplis à partir de Bécancour. On pourra, par exemple, y retrouver des réfrigérateurs, des automobiles et des denrées non périssables.

Le nouvel emplacement de NEAS va favoriser les entreprises de la région, selon le président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.

Il va y avoir un impact sur plusieurs commerces de produits au Centre-du-Québec et en Mauricie, a-t-il déclaré en entrevue à l'émission Toujours le matin.

Ils ont acheté un bâtiment de plusieurs millions qui était désaffecté et qui devait, dans le temps, être une production de silicium de haute qualité, ajoute-t-il. C’est un immense terrain où ils pourront entreposer des centaines et des centaines de conteneurs.

NEAS précise que les nouvelles installations lui fourniront 113 000 pieds carrés d’entreposage sécurisé et plus de 1,5 million de pieds carrés de cour sécurisée et de zones de dépôt.

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, se réjouit, lui aussi, de l’arrivée de cette autre entreprise dans le parc industriel et portuaire de Bécancour.

Une flotte de cinq navires à propriété inuit sert au transport des marchandises livrées par NEAS.

Cartes avec la liste des communautés.

Communautés dont l'approvisionnement dépend notamment des navires de l'entreprise NEAS.

Photo : Le groupe NEAS

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !