•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de reproduction du virus diminue dans la Capitale-Nationale

Le coronavirus se transmet d’une personne à l’autre par le biais des gouttelettes expulsées par le nez ou par la bouche.

Le coronavirus se transmet d’une personne à l’autre par le biais des gouttelettes expulsées par le nez ou par la bouche.

Photo : iStock / PeopleImages

La santé publique de la Capitale-Nationale se permet un léger optimisme alors que le taux de reproduction (Rt) du coronavirus a sensiblement diminué au cours des dernières semaines.

Le Rt se situe présentement à environ 0,75 dans la région, ce qui signifie essentiellement que chaque personne atteinte de la COVID-19 contamine en moyenne moins d'une autre personne de son entourage. Tant et aussi longtemps que le Rt se situe à moins de 1, les cas actifs seront appelés à diminuer.

Ça veut donc dire qu'on aurait un avantage sur le virus actuellement. Dès qu'on est en bas de 1, c'est plutôt de bon augure et pour l'ensemble du Québec, c'est de l'ordre de 0,8, précise le Dr Jacques Girard, directeur adjoint de santé publique dans la Capitale-Nationale.

La tendance demeure donc à la baisse dans la région, avec une moyenne de 120 nouveaux cas dans les 7 derniers jours, la meilleure moyenne depuis la fin novembre. En Chaudière-Appalaches, la moyenne sur 7 jours est également en baisse à 90 nouvelles infections. Le plus récent bilan fait état de 62 nouveaux cas.

On recense également 7 nouveaux décès dans la Capitale-Nationale, pour un total de 830, et 6 de plus en Chaudière-Appalaches où 225 personnes ont maintenant succombé à la maladie.

CHSLD Vigi

La résidence Vigi située à Saint-Augustin-de-Desmaures figure au deuxième rang de la liste des CHSLD les plus touchés par la COVID-19 au Québec. 54 % des résidents sont atteints de la maladie et 7 en sont décédés. L'établissement est en pleine opération de vaccination. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale estime que tous les usagers seront vaccinés d'ici la fin de la semaine.

Par ailleurs, le ministère de la Santé du Québec annonce une révision à la baisse de son objectif de vaccination en raison des problèmes d’approvisionnement du vaccin de Pfizer, liés à des travaux à l’usine en Belgique. On évalue que 225 000 personnes seront vaccinées d’ici le 8 février plutôt que les 250 000 initialement prévues.

À l’échelle du Québec, le plus récent bilan recense 1386 nouveaux cas et 55 décès de plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !