•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : trois nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent

Gros plan sur une femme, de biais, portant le masque.

La région compte actuellement 48 cas actifs de COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Radio-Canada

Le Bas-Saint-Laurent enregistre mardi trois nouveaux cas de COVID-19.

Par ailleurs, un cas qui avait été compilé dans le bilan de la MRC de Rimouski-Neigette a été reclassé dans une autre MRC, précise le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 153 cas (+1)
  • Rivière-du-Loup : 257 cas
  • Témiscouata : 82 cas (+1)
  • Les Basques : 28 cas
  • Rimouski-Neigette : 579 cas (-1)
  • La Mitis : 77 cas (+1)
  • La Matanie : 206 cas
  • La Matapédia : 48 cas
  • Indéterminés : 7 cas (+1)

La région compte actuellement 48 cas actifs de COVID-19 et quatre personnes sont présentement hospitalisées en raison de la maladie.

Jusqu'à maintenant, 3670 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées au Bas-Saint-Laurent.

Le CISSS indique que la vaccination est terminée à 95 % dans les CHSLD de la région.

Elle se poursuit seulement dans deux unités du CHSLD De Chauffailles, à Rivière-du-Loup, ce qui concerne environ 25 résidents. Le CISSS explique que c'est un cas positif, confirmé la semaine dernière chez un travailleur, qui a retardé la vaccination dans ces unités.

La vaccination débutera ensuite dans les résidences pour aînés, mais le CISSS ne précise pas de date pour l'instant.

Par ailleurs, au cours de la semaine dernière, la Sûreté du Québec indique avoir remis 26 constats d'infraction pour non-respect du couvre-feu au Bas-Saint-Laurent.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Lundi, cinq nouvelles infections s'ajoutaient au bilan régional.

Les bilans quotidiens des derniers jours sont encourageants pour le maire de Rimouski, Marc Parent, qui a bon espoir que la région pourra passer au niveau d'alerte orange à la fin du confinement.

C'est certain qu'il va y avoir un rééquilibrage des cartes dans les jours précédant la levée du couvre-feu, affirme le maire.

J'ai bon espoir que si on maintient les saines habitudes qu'on a pris, qu'on fait attention, qu'on continue à respecter les règles, on aura sûrement de très bonnes nouvelles pour le retour à la normale le 9 février prochain.

Marc Parent, maire de Rimouski

Au Québec, la santé publique fait état de 1386 nouveaux cas de COVID-19 et de 55 décès supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !