•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ches Crosbie promet la construction d'une nouvelle école francophone à Saint-Jean

Ches Crosbie.

Le chef des du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador, Ches Crosbie, répond aux questions des médias, mardi.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le leader du Parti progressiste-conservateur, Ches Crosbie, promet que la future nouvelle école francophone de la région de Saint-Jean sera construite dans un édifice neuf.

Consultez toutes nos nouvelles électorales.

Selon le Conseil scolaire francophone provincial (CSFP), les libéraux, sous Dwight Ball en 2018, s'étaient engagés à bâtir une nouvelle école pour la région de la capitale provinciale. Mais depuis l’été 2019, la province étudie plutôt la possibilité de rénover des structures existantes au lieu de procéder à une nouvelle construction.

En entrevue, en octobre, Derrick Bragg, à l’époque ministre des Transports et de l’Infrastructure, a refusé de s’engager à construire une nouvelle école francophone. Cette décision a suscité une vive réaction du CSFP.

Mais mardi, Ches Crosbie s'est engagé à respecter tous les engagements déjà faits au CSFP par le gouvernement Ball.

J’ai déjà rencontré des gens en éducation francophone, je suis au courant de leurs inquiétudes et de leurs besoins et j’appuie leurs droits en éducation en français, a affirmé M. Crosbie en conférence de presse, à Saint-Jean.

M. Crosbie n'a pas précisé quand un gouvernement progressiste-conservateur construirait la nouvelle école. Il n'a pas spécifié si l'école serait construite à Galway, comme le souhaitent les dirigeants du CSFP.

Le chef libéral Andrew Furey a refusé une demande d’entrevue de CBC/Radio-Canada, mardi en matinée.

Mais dans une déclaration, une porte-parole de sa formation indique que les libéraux vont continuer à travailler avec le CSFP pour identifier des options et adopter une approche responsable, tout en considérant la situation financière de Terre-Neuve-et-Labrador.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !