•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique va éliminer certaines cartes d'entrée aux États-Unis

La frontière terrestre américaine est ouverte.

Le permis de conduire amélioré (EDL) et la carte d'identité améliorée (EIC) auront complètement disparu en septembre 2025.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La Colombie-Britannique va éliminer progressivement d'ici 2025 le permis de conduire amélioré (EDL) et la carte d'identité améliorée (EIC), qui facilitaient les voyages aux États-Unis.

Ces documents permettent à leur titulaire de traverser la frontière américaine par voie terrestre ou maritime sans avoir à présenter un passeport valide.

Aucune carte ou permis de ce type n’ont été émis depuis mars 2020.

La popularité et la rentabilité d'autres documents autorisant ces déplacements, mais aussi les voyages en avion, expliquent la décision du gouvernement, note ce dernier dans un communiqué.

Retrait progressif

La Société d'assurance de la Colombie-Britannique (ICBC), qui gère le programme, a suspendu les demandes pour ces documents au début de la pandémie parce qu’elles devaient se faire en personne.

Aucun document n’a été émis depuis, et l'ICBC n’accepte plus de demandes.

Les permis de conduire et les cartes d'identité améliorés de la Colombie-Britannique disparaîtront définitivement en septembre 2025, ce qui correspond aux retraits de cartes semblables en Ontario, au Québec et au Manitoba.

La carte de contrôle frontalier accéléré NEXUS et le passeport canadien restent valides pour entrer aux États-Unis, rappelle le gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !