•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux projets de garderies à l'étude pour Rimouski

Plus de 160 places pourraient ainsi voir le jour, dans un milieu où il en manque environ 500.

De jeunes enfants jouent avec des blocs de construction.

À Rimouski, près de 500 enfants sont inscrits sur une liste d'attente pour obtenir une place en garderie (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Deux nouveaux services de garde pourraient voir le jour prochainement à Rimouski, où quelques centaines de parents cherchent une place en garderie pour leurs tout-petits.

Ces deux projets ont été proposés dans le cadre de l'appel lancé par le ministère de la Famille en octobre. Ce sont 226 places qui ont ainsi été créées pour le Bas-Saint-Laurent, dont 166 dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Selon Renée Houle, qui est à l'origine des deux projets rimouskois, le sort des deux nouveaux services de garde sera connu au courant de l'été.

On sait que le comité consultatif se réunira au printemps, explique Mme Houle en entrevue avec Radio-Canada.

Dans le cadre de l'appel lancé par le ministère, les promoteurs avaient jusqu'au 15 janvier pour soumettre un projet. Le gouvernement a reçu au moins une dizaine de projets pour la MRC de Rimouski-Neigette.

Tous ces projets seront analysés par un comité régional qui recommandera un ou des projets au ministre Mathieu Lacombe. Les promoteurs choisis auront deux ans à partir de l'approbation par le ministre pour réaliser le projet.

Renée Houle, dont le mari est originaire de Rimouski, est par ailleurs directrice générale de quatre installations similaires en Montérégie. Ce réseau facilitera, selon elle, le déploiement de personnel à Rimouski si ses projets vont de l'avant rapidement.

Mme Houle rencontrera aussi la semaine prochaine des représentants du Cégep de Rimouski au sujet de la formation d'éducatrice en garderie. Selon l'instigatrice des deux projets, ceux-ci totaliseront une quarantaine de nouveaux emplois.

Changement de zonage

Un premier projet a été évoqué lors de la séance du conseil municipal de Rimouski, lundi soir.

Ce nouveau service de garde pourrait compter jusqu'à 80 places et serait situé aux limites des quartiers Nazareth et Sacré-Cœur.

Le maire Marc Parent n'a pas précisé d'autres détails, mais a rappelé que le manque de places en garderie est criant à Rimouski.

Les renseignements pourront être communiqués au moment approprié. Présentement, il y a une demande visant à l'installation de cette garderie-là, a indiqué M. Parent.

Le conseil municipal a ainsi annoncé lundi soir un changement de zonage afin de permettre une éventuelle implantation de cette garderie. Les citoyens auront toutefois la chance de se prononcer sur le projet prochainement.

On pourra donner davantage de renseignements dans les prochaines semaines, a assuré le maire.

Nous visons le secteur de Sacré-Cœur ou de Sainte-Odile. Il peut y avoir aussi Pointe-au-Père qui serait un secteur intéressant, mais nous allons attendre les réponses du Ministère avant de nous prononcer, précise de son côté Mme Houle.

À Rimouski, près de 500 enfants sont inscrits sur une liste d'attente pour obtenir une place en garderie.

Si Québec a récemment confirmé la création de nouvelles places en garderie dans la région, le manque de responsables de services de garde les empêche d'être pourvues pour l'instant.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !