•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Doug Ford en point de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

La cote de popularité du premier ministre ontarien a chuté de 7 points de pourcentage en trois mois, indique un sondage de la firme Abacus.

Doug Ford demeure plus populaire qu'avant le début de la pandémie et il est toujours le plus aimé de la population parmi les chefs de partis provinciaux.

Toutefois, il a perdu des plumes durant la deuxième vague.

Selon le sondage d'Abacus, 39 % des répondants ont une opinion positive de M. Ford, alors que 35 % d'entre eux ont une mauvaise opinion à son égard.

Il s'agit d'une baisse de popularité de 7 points au cours des trois derniers mois, indique Abacus, qui ajoute que le taux d'approbation du gouvernement a fondu de 8 points durant la même période.

Le président d'Abacus, David Coletto, attribue ces baisses aux ratés dans la gestion de la deuxième vague.

Au cours des derniers mois, le taux d'approbation et la perception du gouvernement et du premier ministre en ont pris pour leur rhume, en grande partie, je pense, à cause de certaines erreurs ou décisions du gouvernement spécifiquement au sujet de la COVID-19.

David Coletto, sondeur, firme Abacus

Il ajoute ceci : plus la pandémie dure, plus ça devient difficile de gérer cette crise et de faire face à la deuxième vague. Conséquemment : plus la population a une opinion négative de ce gouvernement et du premier ministre.

Selon le sondage, seulement 37 % des répondants pensent que le gouvernement Ford maîtrise la situation. C'est 25 points de pourcentage de moins qu'en octobre.

Le voyage dans le sud du ministre des Finances, Rod Phillips, qui a ensuite démissionné de son poste, a aussi mis du plomb dans l'aile du gouvernement. Parmi les répondants qui étaient au fait de ces événements, 37 % croient que M. Ford a bien géré la situation, alors que 49 % pensent qu'il l'a mal gérée.

Un autre sondage publié la semaine dernière par la firme Angus Reid indiquait que la cote de popularité du premier ministre ontarien avait dégringolé de 88 % à 50 % de la mi-avril (15-17 avril) au début janvier (7-11 janvier). La situation était encore pire pour ses homologues Jason Kenney et Brian Pallister en particulier.

Doug Ford plus populaire que ses rivaux

Cela dit, Doug Ford demeure bien plus populaire qu'avant la pandémie. À la fin 2019 et au début 2020, pas moins de 60 % des Ontariens avaient une mauvaise opinion de lui, note M. Coletto.

il ajoute que les adversaires politiques de M. Ford n'ont pas su tirer profit de sa baisse de popularité. Seulement 27 % des répondants au sondage Abacus avaient une bonne opinion de la chef de l'opposition officielle, la néo-démocrate Andrea Horwath (27 % avaient une opinion neutre et 28 %, négative).

Et 38 % des répondants disaient ne pas connaître suffisamment le chef libéral, Steven Del Duca, pourtant un ancien ministre, pour se former une opinion sur lui.

Selon le sondage, si des élections provinciales avaient lieu aujourd'hui, 34 % des Ontariens voteraient pour le gouvernement Ford comparativement à 29 % pour les libéraux et 25 % pour le NPD.

Le sondage en ligne a été mené du 8 au 12 janvier auprès de 793 Ontariens. Sa marge d'erreur est de 3,48 %.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !