•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joseph Edgar propose un « film-spectacle » virtuel

Joseph Edgar et sa guitare sur un balcon. Un percheur de son est aussi à coté de lui.

Joseph Edgar lors du tournage de son film qui sera lancé sur Facebook le 21 janvier 2021.

Photo :  Larissa Relations Médias

Radio-Canada

L’auteur-compositeur-interprète acadien Joseph Edgar propose un spectacle virtuel sous forme de film intitulé Peut-être un rêve (et autres ritournelles) le 21 janvier prochain sur Facebook.

Dans ce spectacle virtuel d’une durée approximative de 25 minutes, Joseph Edgar interprète des pièces qu’on retrouve sur son dernier album Peut-être un rêve. Il reprend aussi des succès de son répertoire.

Joseph Edgar dit s’être inspiré de l’univers cinématographique. Lorsqu’il était jeune, il regardait beaucoup de film-spectacle, et c’est un peu ce qu’il souhaitait offrir avec ce projet.

Couverture du film de Joseph Edgar, « Peut-être un rêve (et autres ritournelles) »

Le spectacle sera diffusé simultanément en haute résolution sur la chaîne Youtube de Joseph Edgar.

Photo :  Larissa Relations Médias

Le concert virtuel, réalisé par Renaud Gauthier, a été tourné au Théâtre Paradoxe de Montréal, avec le Point Picot Band.

Des projections et animations créées par David Lapalme accompagneront les artistes sur scène. Il y a même des choses en juxtaposition qui sont incrustées dans l’image, indique Joseph Edgar.

Je suis étonné qu’on ait pu faire de quoi qui représente bien mon univers et toutes les choses que je voulais faire avec mon spectacle, ajoute-t-il.

Un tournage en pandémie

Pour le tournage, Joseph Edgar a rassemblé son équipe de la tournée Point Picot ainsi que le guitariste Sonny Duval.

Les restrictions sanitaires étaient au rendez-vous, et les sept musiciens ont tourné le spectacle avec des masques et du Plexiglas quand la distanciation était impossible.

Ça faisait depuis le mois de mars qu’on ne s’était pas vu, raconte Joseph Edgar. C’était merveilleux.

Joseph Edgar et sa guitare sur un balcon. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

En avril 2020, Joseph Edgar devait finir sa tournée de Point Picot à Moncton au Théâtre Capitol.

Photo : Larissa Relations Médias

Les artistes disposaient de trois jours pour répéter les nouvelles chansons, qu’ils n’avaient jamais jouées ensemble.

La maison de disques Rosemarie Records, qui a produit le spectacle, le diffusera sur sa page Facebook, mais il sera aussi possible d’y assister à partir des pages Accros de la chanson, du Festival acadien de Caraquet, du Centre culturel Aberdeen, de La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, de l’Université de Moncton, du Centre des arts La Petite église d’Edmundston, du Centre culturel de Caraquet, et de la Société culturelle Kent-Sud.

Le spectacle virtuel sera présenté jeudi à 21 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !