•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cas doivent chuter avant que le confinement soit levé en Ontario

Le Dr David Williams en conférence de presse.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams

Photo : Evan Mitsui/CBC

Radio-Canada

Le médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario pense qu’il faut réduire le nombre de nouvelles infections à moins de 1000 par jour avant de pouvoir lever le confinement.

Le Dr David Williams pense que cette cible peut être atteinte. Le nombre de cas dans la province était de cet ordre à la fin d’octobre.

Lundi, la santé publique recensait 2578 nouvelles infections.

Le graphique précise qu'il y a 2578 nouveaux cas en Ontario, 2826 nouvelles guérisons, 24 mort(s) de plus ce qui porte le total à 5433 et 28 621 cas actifs aujourd'hui.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de nouvelles infections a baissé.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Le médecin aimerait aussi que le nombre de patients aux soins intensifs soit abaissé à 150 avant de prendre une telle décision.

Lundi, 395 Ontariens étaient hospitalisés aux soins intensifs.

Selon le Dr Williams, le nombre de nouveaux cas quotidiens semble avoir plafonné et pourrait même commencer à baisser.

Cela s’explique, à son avis, par le confinement à l’échelle de la province qui est entré en vigueur le lendemain de Noël.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !