•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rendez-vous familiaux pour rester branché

Deux enfants déguisés en robots dansent devant un ordinateur

Les enfants seront invités à se fabriquer des costumes de robots pour l'événement interactif «Robot House Party».

Photo :  courtoisie / Centre national des arts

Radio-Canada

Petits lecteurs et grands curieux ont rendez-vous en ligne avec la littérature et les arts de la scène lors de deux fins de semaine, en février. Le Centre national des arts (CNA) et le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) lancent des invitations aux familles à se brancher sur la culture.

Les 13 et 14 février, le troisième festival BIG BANG du CNA ébouriffera les spectateurs directement dans leur salon. Mini-concerts, radio en ligne, listes d’écoute et fêtes interactives font partie de cette programmation qui s’adresse aux 5 ans et plus et qui sera offerte entièrement gratuitement pour la première fois.

Le mot d’ordre pour ce premier essai virtuel : garder intact l’esprit interactif et ludique du festival.

C’était vraiment important pour moi qu’on s’imagine différents modes de relation avec notre jeune public, que ce ne soit pas uniquement de les asseoir devant l’écran.

Mélanie Dumont, directrice artistique associée au Théâtre français du CNA

Dans cet esprit participatif, les jeunes festivaliers seront invités à danser sur des rythmes du monde (Zoomé Décalé, le 13 février) ou déguisés en robots (Robot House Party, le 14 février); ou encore à suivre une quête audio inusitée dans un musée dans le balado Chansons pour le musée (dès le 11 février), puis à rencontrer ses artisans (Tête-à-tête avec Karine et Nicolas).

Le CNA fera aussi voyager des berceuses des quatre coins du monde (Bercer le temps, dès le 13 février) et des mélodies de partout au Canada (Cartes postales musicales).

La programmation complète se trouve sur le site web du festival BIG BANG (Nouvelle fenêtre).

Pour lire et rire

Le SLO tiendra pour sa part une vingtaine d’activités familiales les 27 et 28 février, en parallèle à sa programmation pour adultes, qui sera lancée dans les prochaines semaines.

Ce premier essai virtuel pour le SLO – qui avait tenu sa 41e édition tout juste avant le début de la pandémie, l'an dernier – veut coller autant que possible aux sujets d’actualité.

Lors des rencontres d’auteurs au programme, il sera question de handicap (Handi quoi? avec Isha Bottin), de réputation et de pression sociale (Miss Parfaite… tellement pas! avec Frédérique Dufort) et de consentement (Le cochon qui voulait dire non avec Carine Paquin), par exemple. Sur une note plus légère, on pourra dessiner avec Rig Rodrigue et Alex A, tenter sa chance dans un concours de bruits de pet ou rigoler avec l’illustrateur Éric Péladeau (Abracacadabra) lors d’un atelier sur les étapes de la digestion – images incluses.

Nous souhaitons ainsi stimuler le goût de lire ensemble, de parler de livres ensemble, et nous invitons les parents à en profiter pour transformer cela en moment de qualité à passer en famille.

Mélanie Rivet, directrice générale du SLO

Toutes les activités de la programmation famille sont gratuites. Les intéressés doivent s’inscrire sur le site web du SLO (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !