•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marco Muzzo de retour devant la Commission des libérations conditionnelles en février

Photo d'un homme au visage apathique qui marche.

Marco Muzzo à sa sortie du tribunal en 2016.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada

Un conducteur ivre qui a décimé une famille en 2015 dans la région de Vaughan sera à nouveau entendu devant la Commission des libérations conditionnelles du Canada le mois prochain.

L'information a été confirmée dans un courriel à Radio-Canada.

Marco Muzzo a été condamné à 10 ans de prison pour avoir tué trois enfants et leur grand-père alors qu'il roulait en état d'ébriété.

La grand-mère et l'arrière-grand-mère des enfants avaient aussi été gravement blessées lors de l'accident.

Marco Muzzo a déjà obtenu une semi-liberté en avril dernier.

L'individu est admissible à une libération conditionnelle complète, puisqu'il a purgé le tiers de sa peine.

On s'attend à ce que la mère des trois enfants, Jennifer Neville-Lake, s'y oppose lors de l'audience du 9 février.

D'après les informations de Jean-Philippe Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !