•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux cas de COVID-19 associés à une activité de pêche sur la glace

L'affiche de la Ville de Rouyn-Noranda demande à la population de respecter une distance de 2 mètres.

Les personnes qui n'habitent pas sous le même toit doivent respecter les mesures de distanciation de deux mètres pour réduire les risques de transmission du virus.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Radio-Canada

L’Abitibi-Témiscamingue compte 5 nouveaux cas selon le dernier bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS-AT). Au cours de la fin de semaine, une vingtaine de cas se sont également ajoutés au bilan de la région.

Le CISSS-AT indique sur les réseaux sociaux que 7 cas sont associés à la tenue d’une activité de pêche sur la glace.

Une enquête est en cours pour trouver la source d’exposition de deux autres personnes qui ont été infectées par le virus.

Selon les dernières données, 41 cas actifs figurent dans le bilan de la MRC de la Vallée-de-l'Or, 36 dans la MRC d'Abitibi, 24 à Rouyn-Noranda, 8 en Abitibi-Ouest et 7 au Témiscamingue.

Aucune personne n'est hospitalisée dans la région en lien avec la COVID-19.

Bilan des derniers jours :

Semaine de relâche

Questionnée sur les recommandations à l’approche de la semaine de relâche, le médecin-conseil à la santé publique, Dre Omobola Sobanjo demandait à la population d’éviter les voyages non essentiels pour réduire les risques de transmission du virus.

Avec la vaccination on a l’espoir qu’on aura de moins en moins [de transmission], mais personne ne le sait d’avance. C’est mieux de ne pas faire de projets qu’on va devoir annuler plus tard , disait-elle.

Vaccination

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue donnera plus d’informations mardi après-midi sur la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !