•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de véhicules défilent contre l'intimidation à Mission, en C.-B.

Des camions couverts de symboles de soutien envers la communauté LGBTQ et transgenre défilent dans les rues de Mission.

Les camions et les voitures étaient couverts de symboles de soutien envers la communauté LGBTQ.

Photo : Offerte par Shane MacKichan

Radio-Canada

Ornés de ballons roses, de drapeaux arc-en-ciel et de messages contre l’intimidation, des centaines de véhicules ont défilé dimanche à Mission, en Colombie-Britannique, en soutien à un élève attaqué sur le terrain de son école.

Nous voulons montrer aux personnes victimes d'intimidation qu'elles ont l'amour et le soutien de tout le monde, dit Aj Gopinath, l’un des organisateurs de la manifestation.

La semaine dernière, la Gendarmerie royale du Canada a arrêté deux adolescentes après la publication en ligne d’une vidéo dans laquelle un élève est criblé de coups de pied sur le terrain de l'école Heritage Park.

La victime, selon les organisateurs du rassemblement, est une personne transgenre non binaire.

Des camions couverts de symboles de soutien envers la communauté LGBTQ et transgenre défilent dans les rues de Mission.

Les dirigeants de la communauté de Mission se disent fiers de la mobilisation citoyenne.

Photo : Offerte par Shane MacKichan

Le député fédéral conservateur de la région, Brad Vis, s’est dit fier de sa communauté. Selon le maire intérimaire de Mission, Jag Gill, le rassemblement aidera la population à surmonter cette épreuve.

La ministre de l'Éducation de la province, Jennifer Whiteside, indique que le gouvernement fournira du soutien au district scolaire de Misson. Les élèves, dit-elle, méritent d'être en sécurité à l'école.

Les deux élèves qui ont attaqué leur camarade et certains témoins seront sanctionnés, assure le district scolaire.

Pour sa part, la police recommande que les deux personnes responsables de l'agression présumée soient poursuivies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !