•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

GM : les travailleurs disent oui à une usine de camions électriques en Ontario

Dessin du camion BrightDrop sur une route.

GM assemblera à Ingersoll, en Ontario, son nouveau camion électrique appelé BrightDrop.

Photo : GM

Radio-Canada

Les syndiqués d'Unifor approuvent à 91 % le projet de General Motors (GM) de transformer l'une de ses usines en Ontario en centre d'assemblage de véhicules électriques.

GM a promis d'investir 1 milliard de dollars dans le projet à ses installations d'Ingersoll, dans le Sud de l'Ontario.

L'usine, qui assemblait des VUS jusqu'à maintenant, fabriquera des camions commerciaux de livraison à propulsion électrique appelés BrightDrop EV600, à partir de novembre prochain.

Selon le gouvernement ontarien, il s'agit de la première usine du genre au Canada.

Le président national d'Unifor, Jerry Dias, affirme que l'entente contractuelle de 3 ans comprenant le projet, ratifiée par les 1900 syndiqués d'Ingersoll, est une bonne nouvelle pour les travailleurs et l'industrie automobile de l'Ontario.

C'est le résultat de la collaboration entre les gouvernements fédéral et ontarien et General Motors, a-t-il affirmé dans un communiqué lundi, à la suite du dévoilement des résultats du vote de ratification en ligne tenu dimanche.

Pour sa part, le président de GM Canada, Scott Bell, dit qu'il s'agit d'un « moment clé dans l'électrification des véhicules pour l'avenir ».

Au cours des dernières années, les grands constructeurs américains ont déménagé certaines de leurs activités ontariennes aux États-Unis et au Mexique, emportant des milliers d'emplois avec eux.

Unifor note que les négociations contractuelles avec GM ont été « difficiles », avec pour toile de fond la fin prévue de l'assemblage du VUS de modèle Equinox à Ingersoll d'ici 2023.

Un virage vert

Le bureau du ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, s'était réjoui de la conclusion, vendredi dernier, de l'entente de principe entre GM et Unifor : Si les membres d'Unifor choisissent de ratifier l'accord, notre gouvernement est prêt à travailler avec General Motors du Canada pour confirmer notre soutien et faire avancer rapidement cet investissement.

La filière du transport électrique était au coeur du discours du Trône du gouvernement Trudeau en septembre dernier.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, et son ministre du Développement économique, Vic Fedeli, avaient qualifié l'accord de principe de bonne nouvelle pour les travailleurs acharnés d'Ingersoll, cette région et tout l'Ontario.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !