•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout ce qu'il faut savoir sur la phase rouge

L'enseigne de la clinique avec l'hôpital en arrière-plan.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 tout près de l'Hôpital régional d'Edmundston le 11 décembre 2020

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Le gouvernement provincial a annoncé que la zone sanitaire 4, qui comprend la région d’Edmundston et du Haut-Madawaska, est passée en phase rouge lundi. Mercredi matin, c'est au tour des zones 1, 2 et 3 de changer de niveau d'alerte. Voici un résumé des restrictions en place.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Pourquoi la phase rouge?

Selon le plan de rétablissement de la santé publique, il y a quatre facteurs qui influencent le passage en phase rouge.

  • Il y a trois chaînes de transmission communautaire non liées en six jours;
  • Le système de santé est dépassé;
  • Les mesures de santé publique ne sont plus efficaces;
  • Les éclosions et les nouveaux regroupements ne peuvent plus être contrôlés par des tests, la recherche des contacts et les mesures d’isolement (Nouvelle fenêtre).

Entreprises fermées

Contrairement à la situation au printemps dernier, ce ne sont pas tous les commerces non essentiels qui doivent fermer leurs portes.

Façade du restaurant Pizza Delight.

Les restaurants doivent fermer leur salle à dîner, mais peuvent proposer des plats à emporter.

Photo : Radio-Canada / Bernard Lebel

Si elles ont un plan opérationnel, les entreprises peuvent rester ouvertes. Le transport en commun est aussi permis avec le port du masque obligatoire.

Les commerces qui doivent fermer

  • Coiffeurs et barbiers

  • Spas

  • Restaurants et bars (seul les services de plats à emporter et de livraison sont permis)

  • Gymnases et installations de conditionnement physique

  • Casinos, salles de bingo et salles de jeux électroniques

  • Grandes salles de spectacle

Écoles et garderies ouvertes

Le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy, a annoncé dimanche que les écoles et les garderies qui sont dans une région en phase rouge peuvent rester ouvertes.

Des dizaines de voitures garées devant l'école A.-M.-Sormany.

L'école secondaire francophone Cité des Jeunes A.-M.-Sormany à Edmundston reste ouverte lundi.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Des protocoles de santé plus serrés sont appliqués.

  • Le personnel scolaire fait l’objet d’un dépistage actif de la COVID-19 tous les jours;

  • Le personnel et les élèves doivent rester à la maison s’ils éprouvent un seul symptôme de la COVID-19;

  • Si un cas est dépisté dans une école, celle-ci fermera pour au moins trois jours, le temps d’effectuer la recherche de contacts.

Activités sportives sur pause

Toutes les activités sportives organisées sont suspendues pendant la phase rouge. Les joutes entre les équipes sportives ainsi que les sessions d'entraînement sont interdites.

Un remonte-pente à quatre sièges hors fonction.

Les centres de ski doivent fermer pendant la phase rouge.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Les stations de ski et les patinoires publiques intérieures et extérieures sont fermées.

Il est quand même possible d'effectuer des activités sportives à l'extérieur, comme la course à pied, la raquette, le ski de fond ou la marche, mais il faut respecter une distanciation de deux mètres, sans quoi le masque est requis.

Soins de santé au ralenti

On encourage les professionnels de la santé, s’ils le peuvent, à offrir des services de façon virtuelle.

Les procédures médicales non urgentes et les chirurgies électives sont reportées, et les visites dans les hôpitaux et les résidences pour personnes âgées font l’objet de restrictions strictes.

Vendredi, le Réseau de santé Vitalité avait déjà annoncé la réduction temporaire des services non urgents à l’Hôpital régional d’Edmundston, à l’Hôpital général de Grand-Sault et à l’Hôtel-Dieu Saint-Joseph de Saint-Quentin. Il est préférable de téléphoner à son établissement de soins de santé avant de s’y rendre ou de composer le 811 pour parler à une infirmière.

Les professionnels de la santé non réglementés peuvent continuer à offrir leurs services selon un plan opérationnel en réponse à la COVID-19, pourvu qu’ils prennent des mesures de santé publique plus rigoureuses, comme le contrôle actif des clients, des salles d’attente fermées et des barrières améliorées.

Rassemblements

Les autorités le rappellent souvent, mais c’est surtout en raison des rassemblements intérieurs que la COVID-19 se propage.

Les déplacements entre les régions sont fortement déconseillés. Il est possible de se déplacer dans la province pour le travail, les études, les courses essentielles et les rendez-vous médicaux.

Panneau de signalisation de la route 11.

Les déplacements entre les régions sont déconseillés.

Photo : Radio-Canada

En phase rouge, seuls les rassemblements suivants sont autorisés:

  • Une bulle composée d’un seul ménage (les gens avec qui vous vivez);

  • Il est possible d’inclure à cette bulle un fournisseur de soins ou un proche qui a besoin de soutien;

  • Les rassemblements extérieurs d’au plus cinq personnes avec distanciation physique;

  • Les services religieux sont seulement permis en plein air (en voiture).

Mesures d’hygiène renforcées

Le port du masque dans les lieux publics est toujours obligatoire. Il est aussi recommandé de faire attention à l’apparition des symptômes de la COVID-19 (voyez ci-dessous) et de subir un test de dépistage au besoin.

  • Apparition ou aggravation de toux

  • Essoufflement ou difficulté respiratoire

  • Température égale ou supérieure à 38 °C

  • Sensation de fièvre

  • Frissons

  • Fatigue ou faiblesse

  • Douleurs musculaires ou courbatures

  • Perte de l’odorat ou du goût

  • Mal de tête

  • Symptômes gastro‑intestinaux (douleur abdominale, diarrhée, vomissements)

  • Malaises intenses

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !