•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en classe pour les élèves du secondaire

Une élève répond aux questions de Radio-Canada. Elle est dans un centre de ski.

Cette élève préfère fréquenter l'école que de suivre des cours à distance.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élèves du secondaire sont de retour sur les bancs d’école. Des adolescents rencontrés au Mont-Fortin, à Saguenay, durant la fin de semaine, avaient très hâte de retrouver leur classe.

Depuis le retour des Fêtes, ils devaient suivre leurs cours en ligne.

Les jeunes interviewés par Radio-Canada sont enthousiastes à l'idée de renouer avec leurs amis.

La plupart ont aussi hâte de pouvoir étudier dans un contexte plus facilitant et convivial.

J'ai hâte de retourner à l'école en présentiel parce que je trouve ça long en ligne. C'est quand même dur pour la motivation dans notre chambre. Voir des gens en vrai, ça va faire du bien.

Une adolescente

C'est sûr que j'ai hâte de voir mes amis et de retourner à l'école. Mais avec la COVID-19, c'est plate un peu. On doit mettre un masque tout le temps. C'est décourageant, poursuit un jeune homme.

Un élève accorde une entrevue à Radio-Canada dans un centre de ski.

Pour cet élève, le port du masque en classe est un inconvénient.

Photo : Radio-Canada

Mes notes ont beaucoup baissé, ça a été dur. J'ai hâte que ça recommence pour pouvoir remonter mes notes, lance une autre élève.

Changements à l’horizon

Les élèves de 3e, 4e et 5e années du secondaire en zone rouge fréquenteront encore l’école en alternance avec l’école en ligne une journée sur deux.

Ils devront désormais porter le masque de procédure et non plus les couvre-visages artisanaux.

Deux masques de procédure par jour seront fournis à tous les élèves et aux enseignants

Le gouvernement du Québec en avait fait l’annonce en même temps que lorsque le couvre-feu avait été décrété le 6 janvier dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !