•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les Ontariens vaccinés d’ici le début d’août, affirme le général Hillier

Rick Hillier en point de presse.

Le général à la retraite Rick Hillier dirigera le groupe de travail de l'Ontario sur le vaccin contre la COVID-19. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

L'Ontario veut que sa population soit vaccinée d'ici le début du mois d'août, affirme l’homme responsable de l’effort de vaccination de la province.

C’est ce qu’a déclaré le général à la retraite Rick Hillier, qui dirige le groupe de travail provincial sur la distribution du vaccin à CBC News dimanche.

Selon lui, la réalisation de cet objectif dépend d’un flux constant de livraisons de doses. Quand ils arriveront, nous pourrons tous les utiliser, a-t-il ajouté.

J'aimerais que la province de l'Ontario termine d'ici la fin juillet ou le début août, que tous ceux qui veulent se faire vacciner et qui sont éligibles pour le recevoir [puissent le faire]. Mais tant que nous n'aurons pas reçu assez de vaccins, tant que nous ignorons la suite, cet objectif reste impossible.

L'Ontario est la province qui a distribué le plus grand nombre de vaccins contre la COVID-19, mais n'a administré que 72 % des doses reçues.

La province vaccine la population en trois phases.

La première phase a débuté en décembre. Elle comprend les groupes suivants :

  • Les résidents, le personnel, les soignants essentiels et les autres employés des établissements de soins collectifs (p. ex. les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite) qui dispensent des soins aux aînés, car ils courent un risque plus élevé d'infection et de conséquences graves de la COVID-19;

  • Le personnel de la santé, y compris le personnel hospitalier, ceux qui travaillent ou étudient dans un hôpital, et les autres travailleurs de la santé;

  • Les membres adultes des communautés autochtones, y compris dans les collectivités éloignées où le risque de transmission est élevé;

  • Les adultes qui reçoivent des soins de santé à domicile pour des problèmes chroniques.

  • Source : ministère de la Santé de l'Ontario

La seconde phase invitera les groupes suivants à se faire vacciner :

  • Les personnes âgées, en commençant par celles de 80 ans et plus et en diminuant par tranches de cinq ans dans le cadre du déploiement du vaccin;  

  • Les personnes qui vivent et travaillent dans un milieu de soins collectifs à risque élevé;

  • Les travailleurs essentiels de première ligne (p. ex. les premiers intervenants, les personnels scolaires, l'industrie de la transformation des aliments);

  • Les personnes atteintes de maladies chroniques à risque élevé et leurs soignants; 

  • D'autres populations et communautés confrontées à des obstacles liés aux déterminants de la santé dans l'ensemble de l'Ontario, qui sont plus exposées au risque de la COVID-19. 

  • Source : ministère de la Santé de l'Ontario

Puis la troisième phase visera le reste de la population.

Selon le gouvernement fédéral, le Canada a signé des contrats avec Pfizer-BioNTech et Moderna pour un total de 80 millions de doses de vaccin devant être livrées d'ici la fin de 2021.

La compagnie Pfizer-BioNTech a annoncé cette semaine devoir ralentir sa livraison de doses en direction du Canada en raison de travaux à son usine en Belgique. Les problèmes d'approvisionnement de Pfizer ont contraint le Québec et l'Ontario à réviser leurs prévisions au sujet de la campagne de vaccination.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !