•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De jeunes conducteurs « découragés » par l’annulation des examens de conduite en Ontario

Des mains sur un volant dans une voiture.

Environ 39 000 examens de conduite ont été annulés en Ontario depuis que le confinement est entré en vigueur à la fin du mois de décembre.

Photo : CBC

Radio-Canada

Pour plusieurs, obtenir son permis de conduire dès l’âge de 16 ans est un rite de passage. Mais en raison du confinement actuel, des conducteurs de l’Ontario pourraient devoir faire face à une attente considérable pour passer leur examen de conduite.

Depuis que le confinement est entré en vigueur à la fin du mois de décembre, environ 39 000 examens de conduite ont été annulés dans la province.

Et maintenant s’ajoute l’état d’urgence annoncé le 12 janvier par le gouvernement ontarien qui signifie que tous les examens pratiques à bord des véhicules seront annulés à travers la province jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué du ministère.

Dans l’est de l’Ontario, environ 9000 conducteurs ont reçu des avis d’annulation de leur examen. C’est le cas de Karina Gruson, d’Ottawa.

J’étais un peu découragée, dit la jeune femme de 17 ans qui avait réservé son examen de conduite pour obtenir son permis de classe G2 le 30 décembre. Elle a ensuite reçu un courriel l’informant qu’il n’aurait pas lieu.

Karina Gruson sourit à la caméra.

Karina Gruson avait réservé son examen de conduite pour obtenir son permis de classe G2 le 30 décembre.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Karina Gruson

Selon le système ontarien de délivrance graduelle des permis de conduire, Mme Gruson doit passer un examen de conduite pour passer d’un permis G1 à G2.

Le premier est généralement d’une durée d’un an, bien que cette période peut être raccourcie, et s’accompagne de restrictions, par exemple, la nécessité d’être accompagné d’un conducteur titulaire d’un permis de classe G ou supérieur.

Pour passer au permis supérieur, de classe G2, il faut passer un examen routier, puis un autre au bout d’un an afin d’obtenir un permis de classe G.

Mme Gruson a finalement été en mesure de réserver son examen de conduite le 2 mars prochain en raison d’une annulation.

Pas d’examen avant deux ans

Tout comme Karina Gruson, Violet De Caria a obtenu son permis de classe G1 peu après avoir eu 16 ans, en juillet.

Elle ainsi qu’un ami se sont levés à 6 h pour leur examen théorique pour éviter les files d’attente des établissements de Service Ontario dues à la pandémie.

Ça n’a pas vraiment valu la peine parce que je n’aurai pas [mon permis G2] avant un moment, déplore-t-elle.

Quand elle a essayé de réserver son examen récemment, Mme De Caria indique qu’elle n’a pas pu trouver de place disponible pour les deux prochaines années. [C’est] fou, absolument fou, lance-t-elle.

Depuis le confinement, Mme De Caria estime que la réservation pour un examen n’est même plus une option. Le site web indique qu’il ne prend aucune réservation jusqu’à nouvel ordre, selon elle.

Ça me bouleverse. J’étais très excité de commencer à conduire, raconte-t-elle, en ajoutant que ses parents souhaitaient qu’elle puisse aider en conduisant son frère à ses pratiques de soccer.

Plus d’évaluateurs pourraient être engagés

Un porte-parole du ministère des Transports a déclaré que le ministère travaille sur l’arriéré et, lorsque les examens de conduite reprendront, travaillerait avec son fournisseur de services pour embaucher plus de main-d’œuvre afin d’augmenter le nombre d’examens.

Le ministère explique que les examens pour les conducteurs commerciaux se poursuivent pendant le confinement et que tous les centres Test au volant demeurent ouverts pour les examens théoriques avec toutes les précautions nécessaires liées à la COVID-19.

Avec les informations de CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !