•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première tempête de 2021 à travers la lentille de notre caméraman

Un homme souffle de la neige à l'aide d'une souffleuse.

Plusieurs ont dû sortir la machinerie pour déneiger leur entrée.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Radio-Canada

La première vraie tempête de neige de la saison et de l’année 2021 a laissé entre 10 et 35 centimètres de neige sur la Mauricie et le Centre-du-Québec.

Un camion à peine visible en raison de la neige et du vent.

Le vent a créé de la poudrerie à certains endroits.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Accumulations

  • Mauricie : 25 à 35 cm
  • Drummondville : 15 à 20 cm
  • La Tuque : 10 à 15 cm

Source : Environnement Canada

Samedi, la chaussée couverte et la visibilité nulle par endroits ont compliqué les déplacements, causant aussi quelques sorties de routes sur le réseau routier, mais sans conséquence majeure.

Des camions du ministère des Transports sur l'autoroute.

Tous les effectifs du ministère des Transports sont sur la route pour dégager les artères de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Le ministère des Transports (MTQ) indiquait que tous les effectifs sont sur le terrain et effectuent leur circuit en continu. L’objectif en ce moment c’est de restreindre l’accumulation de neige sur la chaussée, soulignait la porte-parole du MTQ, Roxanne Pellerin.

Un camion municipal déneige une rue.

Les effectifs municipaux étaient aussi à l'œuvre pour dégager le réseau routier municipal.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Elle précise que 150 camions s’affairaient à entretenir les plus de 3000 kilomètres de routes en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Une traverse de piétons aux coin des rues des Forges et Notre-Dame au centre-ville de Trois-Rivières.

Le centre-ville de Trois-Rivières était presque désert, samedi.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Une bordée qui fait des heureux

Cette bordée de neige et les températures froides prévues dans les prochains jours permettront à plusieurs clubs de motoneiges d'enfin démarrer leur saison.

Deux personnes près du fleuve avec le pont Laviolette presque invisible en raison de la neige et du vent.

Certaines personnes ont fait fi des conditions climatiques et se sont promenées près du fleuve tout près du point Laviolette.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Le temps doux et les faibles précipitations ont retardé l'ouverture des sentiers d'un mois.

Cette semaine, une surfaceuse du Club de motoneiges de la Mauricie s'est même retrouvée à l'eau.

Même si le froid n'a pas gelé suffisamment les cours d'eau pour laisser passer la machinerie lourde, le président du club, Michel Lebrun, compte bien damer les sentiers à compter de dimanche pour permettre aux motoneigistes d'y circuler.

Avec les informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !