•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il offre 70 M$ US à sa ville pour retrouver un disque dur contenant 7500 bitcoins

Des déchets amoncelés dans un site d'enfouissement. Un tracteur surplombe le site.

James Howells offre 25 % de sa fortune potentielle à la Ville de Newport pour lui permettre d'excaver le site d'enfouissement où il croit que son disque dur s'est retrouvé.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un Britannique qui a accidentellement jeté un disque dur contenant 7500 bitcoins en 2013 offre près de 70 millions de dollars américains à la municipalité où il réside pour lui permettre d’excaver le site d’enfouissement où il pourrait se trouver, selon ce que rapporte CNN.

James Howells, un employé du secteur des technologies de l’information, s’est débarrassé du disque dur sans s’en rendre compte entre juin et août 2013. Il avait miné (ou généré) ses bitcoins pendant quatre ans, alors que la cryptomonnaie en était à ses balbutiements et avait encore peu de valeur.

Un homme parle devant la caméra à l'extérieur, près d'un site d'enfouissement.

James Howells en entrevue avec la BBC en 2013.

Photo : Capture d'écran YouTube / BBC

Sept ans plus tard, la valeur du bitcoin a explosé et oscillerait, selon les dernières estimations, autour de 37 000 $ US. La fortune contenue sur le disque dur perdu s’élèverait donc aujourd’hui à environ 273 millions de dollars américains (348 millions de dollars canadiens), selon Howells.

Une erreur coûteuse

Howells s’est rendu compte de son erreur pour la première fois à l’automne 2013, après un bond soudain de la valeur du bitcoin. Alors qu’il cherchait le fameux disque dur, il s’est souvenu l’avoir jeté aux poubelles par erreur. Il avait visité le site d’enfouissement qu’il pensait être le bon, mais s’était heurté à l’ampleur de la tâche.

Après avoir trouvé une autre façon de localiser le disque, il offre maintenant 25 % de sa fortune à la Ville de Newport, au Pays de Galles (Wales), pour avoir l’autorisation d’excaver une portion d’un site d’enfouissement dans l’espoir de récupérer son disque.

Le plan serait de creuser une zone précise du site d’enfouissement, délimitée grâce à un système de coordonnées géographiques, tout en respectant les normes environnementales et de sécurité, expliquait-il vendredi à CNN.

Le disque dur serait ensuite envoyé à des spécialistes de récupération des données qui pourraient le rebâtir afin de retrouver les données dont j’ai besoin pour accéder aux bitcoins.

La Ville affirme avoir les mains liées

Malheureusement, dans une déclaration envoyée au média américain, une porte-parole du conseil municipal de Newport a affirmé qu’il ne serait pas possible d’excaver le terrain.

Le conseil a expliqué à Mr Howells à plusieurs reprises que l’excavation n’était pas possible en vertu de nos permis et que le processus aurait d’énormes impacts environnementaux sur la région environnante, affirme-t-elle.

Les coûts associés à l’excavation du site, à l’entreposage et au traitement des déchets pourraient monter à plusieurs millions de livres – sans aucune garantie de retrouver le disque dur et sans savoir s’il fonctionne encore.

Avec les informations de CNN, et Business Insider

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !