•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le corps d'un travailleur néo-brunswickois récupéré en Alberta

Patrick Poitras.

Patrick Poitras, de Saint-André au Nouveau-Brunswick, est décédé le 13 janvier 2021 dans un accident de travail en Alberta.

Photo : Avec la gracieuseté de Joey St-Amand

Radio-Canada

Le corps d’un homme du Nouveau-Brunswick qui a perdu la vie dans un accident de travail dans le nord de l’Alberta en début de semaine a été retrouvé vendredi soir.

Patrick Poitras, 25 ans, est mort le 13 janvier, vers 15 h, après que le bulldozer qu’il conduisait a traversé un bassin gelé et glissé sous l’eau.

L’homme de Saint-André, au Nouveau-Brunswick, travaillait à la mine Suncor, au nord de Fort McMurray, en Alberta.

Son décès avait été confirmé le 14 janvier, mais sa dépouille n’avait pas été localisée.

Dans un courriel, la compagnie Suncor indique que le corps du défunt a été récupéré des eaux vendredi soir.

Selon l'entreprise, les efforts de récupération étaient difficiles en raison du lieu de l’accident, puisque le bulldozer était partiellement submergé dans le bassin et pris sous la glace.

Une portrait en noir et blanc de Patrick Poitras.

Selon son oncle, Patrick Poitras avait un coeur en or. (archives).

Photo : Fourni par Joey St-Amand

Joey St-Amand, l’oncle de Patrick Poitras, indique que la famille a été informée peu après minuit que le corps de son neveu avait été retrouvé.

Il avait une bonne éthique de travail, était aimé par beaucoup de gens. C’était un type bien.

Joey St-Amand, oncle de Patrick Poitras

M. St-Amand a fait part d'un certain soulagement de la famille, maintenant que la dépouille a été retrouvée et pourra être rapatriée au Nouveau-Brunswick.

Patrick Poitras était récemment venu au Nouveau-Brunswick pour les vacances des Fêtes. Il prévoyait d’ailleurs y déménager pour le travail, après la fin de son contrat en Alberta.

C’est assez injuste ce qui s’est passé. Il revenait à la maison, dit M. St-Amand.

L'agence de sécurité et de santé au travail de l'Alberta (OHS) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête sur cet accident de travail mortel.

Avec les informations de Gary Moore de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !