•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Acadien disparu en mer est retrouvé mort près de l’île Morris

Les berges de l'île Morris, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Les berges de l'île Morris, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse

Photo : Google Maps

Radio-Canada

Le corps d’un homme disparu en mer dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse a été retrouvé samedi matin près de l’île Morris, confirme la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

La disparition de Kenneth Surette, 69 ans, avait été signalée la semaine dernière. Le corps de Noreen Surette, 66 ans, avait été retrouvé le 12 janvier sur la côte, et un canot appartenant au couple avait été localisé le lendemain dans la matinée.

C’est un pêcheur qui a découvert samedi le corps de M. Surette dans l’eau, près de l’île Morris, où son embarcation avait été retrouvée, signale la GRC.

Aucun acte criminel n’a été commis, indique la police.

Des recherches avaient été lancées dans la région, mardi dernier. Un hélicoptère Cormorant et un avion Hercules des Forces armées canadiennes, deux navires de la Garde côtière canadienne et plusieurs bateaux civils avaient été déployés, selon ce qu’avait indiqué le capitaine de corvette Brian Owens, du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage.

Plusieurs personnes disparues

Plusieurs personnes sont disparues ces dernières semaines en Nouvelle-Écosse. Cinq membres d'équipage du Chief William Saulis, un bateau de pêche établi à Yarmouth, n'ont jamais été retrouvés après un naufrage le 15 décembre dans la baie de Fundy.

Un jeune homme manque aussi à l'appel. Zachery Lefave, qui a eu 21 ans le 3 janvier, a été aperçu pour la dernière fois peu après minuit le 1er janvier, marchant près de la route 334 à Plymouth, dans le comté de Yarmouth.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.