•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les flocons s'accumulent sur l'est du pays

Un homme déneige sa voiture.

D'importantes bordées de neige ont commencé à tomber samedi dans différentes régions du Québec.

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Radio-Canada

Le Québec vit sa première vraie tempête de l'hiver. Les conditions routières dans plusieurs régions pourraient être difficiles cette fin de semaine en raison des abondantes chutes de neige attendues dans tout l'est du pays, avertit Environnement Canada.

L'accumulation rapide de neige complique déjà les déplacements en plusieurs endroits. La chaussée était enneigée avant le lever du jour dans le sud-ouest du Québec, notamment à Montréal, où de fortes précipitations étaient également attendues jusqu'en après-midi.

La Sûreté du Québec a publié samedi matin un message sur Twitter pour déconseiller aux automobilistes de circuler partout dans la province à moins d’une urgence, en raison du manque de visibilité sur les routes.

En entrevue à Radio-Canada, Gilles Payer, le porte-parole du ministère des Transports, appelle lui aussi à la prudence sur les routes. Les conditions sournoises pourraient rendre les déplacements dangereux. C’est une neige qui est très lourde, mouillée et glissante, qui a tendance à coller, ce qui rend la visibilité moins bonne, a-t-il dit.

M. Payer a ajouté que les routes voisines du fleuve Saint-Laurent seront particulièrement dangereuses en raison des marées, qui causent un avertissement d'onde de tempête. La péninsule gaspésienne sera particulièrement affectée par ces conditions.

Plusieurs avertissements de tempête sont en vigueur en raison de la visibilité qui sera réduite, voire presque nulle, dans certaines régions par moments, sous la forte neige et la poudrerie.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Jusqu'à 50 centimètres de neige

Les accumulations de neige totaliseront en moyenne de 15 à 35 centimètres d'ici dimanche, selon Environnement Canada, et pourront aller jusqu'à 50 centimètres en Gaspésie. La neige devrait rester au sol avec un retour à des températures plus froides en début de semaine.

À 17 h, samedi après-midi, un peu plus de 15 000 foyers étaient privés d’électricité dans l’ensemble du Québec, la majorité des pannes se situant dans les régions des Laurentides, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais.

Au Centre-du-Québec, les équipes du ministère des Transports sont à l'œuvre depuis la nuit afin de faire l'épandage du sable et du sel et vont poursuivre leur tâche jusqu’à dimanche.

C'est sûr qu'on est en retard par rapport à la normale. Il y a beaucoup d'endroits où il y a moins de neige que d'habitude. Ce n'est pas du jamais vu, mais c'est quand même exceptionnel comme retard, souligne Simon Legault, météorologue d'Environnement et Changement climatique Canada.

C'est à cause de la douceur que l'on a connue dans les dernières semaines. Depuis la fin de novembre, on a eu beaucoup de temps doux, rappelle-t-il.

Cette première tempête de neige touchera une bonne partie de la province et devrait se diriger graduellement vers l'est, jusque dans les Maritimes.

Elle touche aussi le sud de l'Ontario, notamment la région d'Ottawa, où 25 centimètres de neige sont attendus d'ici samedi soir, ainsi que le nord du Nouveau-Brunswick, qui attend de 25 à 30 centimètres de neige.

Le portrait selon les régions

Dans la grande région de Montréal, les accumulations de neige devraient totaliser 15 à 20 centimètres d'ici dimanche matin, selon les prévisions d'Environnement Canada.

Les plus grosses accumulations de neige sont quand même au nord de Montréal. On aura de 25 à 35 centimètres de neige, peut-être, dans les montagnes laurentiennes et jusque dans Charlevoix.

Simon Legault

Sur Twitter, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a indiqué que la Ville déclenchera une opération de chargement de neige dès 7 h, dimanche matin. Près de 3000 espaces de stationnement gratuit seront disponibles sur les sites de diverses installations municipales au cours de l'opération.

En Mauricie, l'accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements particulièrement difficiles, car la région s'attend à recevoir jusqu'à 35 centimètres de neige d'ici dimanche matin.

Ça va être venteux dans l'est, le long du fleuve Saint-Laurent, note le météorologue.

En effet, dans la grande région de Québec, de forts vents compliqueront la vie des automobilistes, causant de la poudrerie. Les prévisions annoncent de 15 à 30 centimètres de neige.

Dans la région de Charlevoix, les accumulations de neige totaliseront entre 15 et 30 centimètres d'ici dimanche. Là aussi, la neige et les vents rendront les déplacements difficiles.

En Outaouais, on estime la quantité de neige tombée à 15 à 25 centimètres.

Dans la région de Baie-Comeau, à cause de la neige et des vents, les conditions hivernales pourraient même devenir dangereuses en soirée. À Saguenay, à Tadoussac, sur la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent, à Gaspé et dans la vallée de la Matapédia, l’agence fédérale annonce de 15 à 30 centimètres de neige.

En Gaspésie, les Québécois risquent fort de sortir fréquemment pour pelleter, puisque la tempête pourrait laisser jusqu'à 50 centimètres de neige, et ce, dès samedi matin. Un avertissement d'onde de tempête est d’ailleurs en vigueur pour les secteurs de Percé, du parc national de Forillon et de Gaspé. Des niveaux d'eau plus élevés que la normale sont prévus ainsi que de grosses vagues près de la côte samedi.

Quant aux régions de l’Abitibi-Témiscamingue, de Chibougamau et de la Basse-Côte-Nord, elles ne devraient pas recevoir d’importantes quantités de neige en fin de semaine.

Retour au temps plus froid

Après la neige, le beau temps, mais le paysage hivernal ne nous saisira pas seulement par sa beauté. Un retour aux normales saisonnières est annoncé pour la semaine prochaine et des températures sous les normales sont même attendues dans certains secteurs.

On n'aura pas un froid extrême. C'est juste qu'il y aura un contraste avec le temps doux que l'on vit présentement. Donc, on va la trouver froide, l'après-tempête.

Simon Legault

Par exemple, dans la région de Québec, où la température oscille depuis quelques jours autour du point de congélation, le changement sera saisissant.

On aura quand même du soleil, mais les nuits vont être sous les normales, sous -15 degrés Celsius. On aura un retour à ce que l'hiver est censé être, commente le météorologue.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !